Hortefeux : deux ans de "formules creuses et de paris perdus"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Brice Hortefeux, ancien ministre de l'Intérieur et proche de Nicolas Sarkozy, attend le "redressement" et pas le "retournement".

L'INTERVIEW. Alors que François Hollande fête ses deux ans au pouvoir dans la morosité ambiante, Brice Hortefeux, invité de Jean-Pierre Elkabbach, revient sur un bilan à mi-parcours du président français. L’ancien ministre de l’Intérieur reconnaît une bonne décision au cours des deux premières années du quinquennat : l’intervention au Mali. "On peut se questionner sur les modalités, nuance Brice Hortfeux, mais le principe était juste".

L’eurodéputé voit ces deux ans comme "une succession de formules creuses et de paris perdus". Il pointe le taux de chômage français, le comparant à celui de la Grande-Bretagne, qui atteint son niveau le plus faible depuis cinq ans. Selon lui, quand François Hollande annonce un "retournement de l'économie", il s'agit d'une "formule malheureuse". "Ce n'est pas le retournement que l'ont attend, mais le redressement", a-t-il dit au micro d'Europe 1.

Brice Hortefeux a également estimé que la "parole (de Nicolas Sarkozy, ndlr.) serait utile aux Français", dans le contexte des élections européennes. "A l'évidence, au plus haut sommet de l'Etat, il n'y a ni vision, ni cap, ni perspective à ce sujet", a estimé l'ancien ministre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

DEUX ANS - Hollande : "Si j'ai gagné, ce n'est pas avec un programme étincelant"