Hooligans : Hortefeux veut une loi

  • A
  • A
Hooligans : Hortefeux veut une loi
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre de l’intérieur plaide pour une loi contre le déplacement des supporters violents.

"Dans l'état actuel du droit, je ne peux pas interdire à des supporteurs de se déplacer". Le rappel est signé Brice Hortefeux, vendredi dans Le Parisien. Le ministre de l’Intérieur justifie ainsi sa volonté de voir à l’automne la promulgation d’une loi interdisant temporairement les déplacements de supporteurs de football, pour endiguer la violence dans les stades.

"J'ai demandé à mes services de me faire des propositions pour que, par un biais législatif, nous puissions le faire. (…) Evidemment, ce sera limité dans le temps et dans des cas très précis de risque grave de trouble à l'ordre public", a précisé le ministre.

"Des cinglés"

Fin février, de violents heurts avaient opposé des supporters parisiens avant la rencontre PSG-OM, et un homme, sauvagement agressé, est toujours dans le coma. Le président de la République a pressé le gouvernement de réprimer sans faiblesse la délinquance dans les stades. La nouvelle loi vient elle d'être promulguée. Elle permet de suspendre ou de dissoudre des associations de supporteurs: "Nous y travaillons activement. Nous allons passer à l'acte et pas seulement à Paris", prévient Brice Hortefeux.

"Nous allons être de plus en plus sévères", indique encore le ministre de l’Intérieur. "Des consignes ont été données pour procéder systématiquement à des interpellations". Depuis le début de la saison, 531 supporters ont été arrêtés, soit 32% de plus que la saison précédente, précise-t-il encore. 597 individus sont sous le coup d'une interdiction de stade (IDS), dont 199 pour le PSG. "Ma conviction est que ce ne sont pas des amoureux du foot, mais des cinglés qui viennent là pour en découdre", conclut Brice Hortefeux.