Hollande entend bien garder Valls jusqu'en 2017

  • A
  • A
Partagez sur :

LES SECRETS POLITIQUES - "J’ai toujours dit qu’il n’y aurait pas trois premiers ministres dans le quinquennat", a récemment confié le chef de l'Etat.

François Hollande s'est affiché avec Martine Aubry ce week-end à Lille. Un rapprochement en vue d'un changement de tête à Matignon ? Certainement pas, car remplacer Manuel Valls n'est pas du tout dans ses plans. Il l'a confié récemment, sans aucune hésitation dans ses propos : "j’ai toujours dit qu’il n’y aurait pas trois premiers ministres dans le quinquennat". Et à la veille de scrutins qui s'annoncent mauvais pour la gauche, il insiste : "on ne change pas de Premier ministre après chaque élection". On ne change pas de ligne politique non plus, faut-il aussi comprendre. Petit message à tous ceux qui spéculent déjà sur un coup de barre à gauche après les élections départementales et régionales de l'année prochaine.

>> LIRE AUSSI - Valls : Hollande a "une vocation naturelle à être candidat" en 2017

Mais Manuel Valls veut-il, lui, rester jusqu'à la fin ? Les rumeurs le donnant sur le départ en 2015 sont tenaces. C'est pourquoi le président choisit ses mots, explique avec un air un peu supérieur que le Premier ministre est "lisible" et qu’il n’a aucun doute sur le fait qu’il veuille terminer le quinquennat. "Il ferait quoi ? partir pour être candidat sur une autre ligne ?" demande même François Hollande. Pour lui, poser la question, c'est déjà y répondre.