Hollande, une retraite qui fait polémique

  • A
  • A
Hollande, une retraite qui fait polémique
@ Reuters
Partagez sur :

Le chef de l'Etat cumule toujours des points de retraite au titre de son corps d'origine, la Cour des comptes, selon l'hebdomadaire Marianne.

François Hollande touchera-t-il près de 36.000 euros mensuels pour sa retraite ? C'est le calcul de l'hebdomadaire Marianne, qui indique vendredi que le président de la République est toujours en détachement de son corps d'origine, la Cour des comptes. Ce qui lui permet de continuer à récolter des points de retraite. Au seul titre de la Cour des comptes, qu'il a rejoint en sortant de l'ENA, sa pension s'élèverait donc à près de 5.000 euros par mois.

>> MISE A JOUR - L'Elysée dément les chiffres avancés par Marianne

Cumul des retraites. Mais ce n'est pas tout, puisque François Hollande bénéficierait aussi de retraites liés à ses précédents mandats : 6.000 euros au titre de ses anciennes fonctions locales de conseiller général, maire et conseiller régional ; 6.800 euros pour son passé de député et eurodéputé ; et 6.000 euros d'indemnités auxquels il aura le droit en tant qu'ancien président de la République. Enfin, s'il siège au Conseil constitutionnel, dont il sera membre de droit après son mandat, François Hollande pourra également compter sur 12.000 euros par mois. Soit, au total, pas loin de 36.000 euros mensuels. Joli pactole.

Depuis le vote de la loi sur la transparence de la vie politique, les fonctionnaires élus ou membres du gouvernement sont tenus de se mettre en disponibilité de leurs corps d'origine - et non pas en détachement, comme l'est François Hollande. Or, la situation du chef de l'Etat "n’est expressément prévue par aucun texte. C’est donc le droit commun qui s’applique", a expliqué la Cour des comptes à Marianne.

>> LIRE AUSSI - La double casquette de Sarkozy fait polémique