Conférence sociale : Hollande glisse un tacle à la CGT

  • A
  • A
Conférence sociale : Hollande glisse un tacle à la CGT
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

François Hollande a estimé lundi qu'il était "commode de ne jamais s'engager à signer le moindre accord", en faisant allusion au premier syndicat de France qui boycotte la conférence sociale.

C'est le grand absent de la journée. Le président François Hollande a estimé lundi en ouvrant la quatrième conférence sociale de son quinquennat, qu'il était "commode de ne jamais s'engager à signer le moindre accord", en faisant allusion à la CGT, premier syndicat de France, qui boycotte la rencontre. "Il est commode de ne jamais s'engager à signer le moindre accord en espérant que d'autres le feront à leur place, tout en dénonçant les insuffisances du dialogue social", a déclaré le chef de l'Etat qui dit "croire au rôle des organisations représentatives".

Réforme ou rupture ? François Hollande a par ailleurs prévenu que "le statu quo n'est plus possible", ajoutant que faute de "rénovation" le modèle social est menacé de "disparition". "L'alternative, c'est la réforme ou la rupture. La rénovation du modèle social ou sa disparition", a-t-il déclaré devant les participants de cette conférence sociale, ajoutant : "Jamais les sujets de négociations n'ont été aussi nombreux" et le dialogue social est "une condition du progrès".