Hollande sur Alep : la résolution de l'ONU "doit ouvrir la voie au cessez-le-feu et à la négociation"

  • A
  • A
Hollande sur Alep : la résolution de l'ONU "doit ouvrir la voie au cessez-le-feu et à la négociation"
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Lundi, François Hollande a réagi peu après le vote d'une résolution de l'ONU pour l'envoi d'observateurs à Alep, en Syrie.

François Hollande a salué lundi l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution proposée par la France "qui doit permettre le plein respect du droit international humanitaire en Syrie après tant de manoeuvres dilatoires et d'obstruction". Cette résolution, qui prévoit l'envoi d'observateurs onusiens à Alep pour y superviser les évacuations, "doit également ouvrir la voie au cessez-le-feu et à la négociation de la solution politique qui sont tant attendus par le peuple syrien et l'ensemble de la communauté internationale", a déclaré le président français dans un communiqué.

Lundi, plus de 5.000 personnes ont pu quitter le secteur rebelle assiégé d'Alep avant le vote de la résolution. Au total, depuis le début jeudi, des évacuations du réduit rebelle dans cette deuxième ville de Syrie, au moins 14.000, dont 4.000 insurgés, ont pu quitter le secteur à bord de bus en direction d'autres zones rebelles dans le nord du pays, d'après les estimations de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.