Hollande sort de sa tour d'ivoire

  • A
  • A
Hollande sort de sa tour d'ivoire
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après les bons chiffres d'octobre sur le chômage, le président a décidé de renouer avec les déplacements.

Le syndrome tour d'ivoire.Affaibli dans son autorité après l'affaire Leonarda, hué lors des commémorations du 11-Novembre, malmené dans les sondages, François Hollande s'était isolé ces dernières semaines dans son palais de l'Elysée transformé en bunker. Le président a été victime du syndrome "tour d'ivoire" qui, à un moment ou à un autre, a touché tous les locataires du 55 Rue du Faubourg Saint-Honoré.

La baisse du chômage l'a libéré. François Hollande attendait une bonne nouvelle à annoncer aux Français. Elle est venue la semaine dernière avec les chiffres du chômage d'octobre, en baisse de 0,6%. Une lueur d'espoir dans une ambiance plombée. Surtout, le président espère pouvoir tenir sa promesse, celle d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année.

Hollande respire à nouveau. Le chef de l'Etat, qui avait fini par douter de l’opportunité de tenir sa grande conférence de presse semestrielle, a finalement décidé de répondre aux questions des journalistes avant les vacances de Noël. Le président, qui fuyait les médias depuis plus d’un mois, s’est adonné à Vilnius en fin de semaine dernière, pendant plus d’une demi-heure, à l’une de ces conversations informelles avec la presse dont il raffole, mais qu’il en était venu à craindre tant les nuages s'accumulaient.

Des déplacements en France. Ragaillardi par les bons chiffres du chômage, François Hollande est pressé de retrouver un contact direct et positif avec les Français. Le président a donc exigé de ses équipes qu’elles lui casent, malgré ses nombreux engagements internationaux, plusieurs déplacements en France, au mois de décembre.