Hollande-Sarkozy : de quoi ont-ils parlé ?

  • A
  • A
Hollande-Sarkozy : de quoi ont-ils parlé ?
Les deux présidents à la tribune du stade de Soccer city.@ Reuters
Partagez sur :

CONFIDENCES - L’actuel président et son prédécesseur ont échangé lors de la cérémonie en l’honneur de Mandela. 

L’INFO. Les funérailles de Nelson Mandela ont démarré dimanche matin en Afrique du Sud, dans son village d'enfance de Qunu. Les anciens Premiers ministres Lionel Jospin et Alain Juppé représentent la France lors de la cérémonie. Le président François Hollande s'était rendu cette semaine à la cérémonie dans le stade de Soccer City à Johannesburg. Il était accompagnée de l'ancien président Nicolas Sarkozy mais chacun avait pris un avion différent. Des retrouvailles au cours desquelles les deux hommes ont parlé. Jusqu'ici, le secret était bien gardé sur la teneur des discussions mais progressivement, les langues se délient... 

hollande sarko 930

© Reuters

Rien sur 2017... François Hollande et Nicolas Sarkozy n’ont pas évoqué une éventuelle revanche en 2017 lors de leurs discussions en Afrique du sud. Les entourages des deux présidents sont formels sur ce point. Pour autant, François Hollande n’a aucun doute sur le retour de Nicolas Sarkozy en politique. "Ça a commencé dès le lendemain de l’élection", a l’habitude de dire le président de la République en petit comité.

… mais plus sur la diplomatie. Alors de quoi ont-ils parlé ? Essentiellement de diplomatie, indique un proche de François Hollande "Il y avait suffisamment de chefs d’États qui avaient connu Nicolas Sarkozy ou qui ne le ne connaissaient pas pour qu’ils parlent de l’international", précise un proche du président. Les deux hommes ont évoqué les crises qu’ils ont eu à gérer : la Libye pour Nicolas Sarkozy, le Mali pour François Hollande.

Pas de sujets qui fâchent. Les sujets politiques ou polémiques ont été soigneusement évités, confirme l’entourage de Nicolas Sarkozy. Si l’apparente décontraction affichée par les deux hommes a pu surprendre, cela tient à une légende, explique François Hollande qui veut rétablir sa vérité sur la passation de pouvoir du 15 mai 2012. On m’a reproché de ne pas l’avoir raccompagné,  dit-il, mais la réalité, c’est que "les échanges entre nous ce jour-là étaient apaisés et responsables". Certes, la campagne était rugueuse, confirme le président, mais c’était la campagne.

sur le même sujet

• ZOOM - Sarkozy en campagne sur le "Carla Tour"

• PHOTO - Hollande et Sarkozy ensemble à Soccer City