Hollande-Sarkozy au Stade de France ?

  • A
  • A
Hollande-Sarkozy au Stade de France ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les deux candidats veulent faire figurer à leur agenda le match de rugby France-Angleterre. 

Ce sera l’autre duel de la rencontre France-Angleterre, au Stade de France. Dimanche après-midi (16h) à la Plaine Saint-Denis, Nicolas Sarkozy et François Hollande pourraient se croiser lors du match décisif du Tournoi des Six nations. On a encore en tête les images de leur rencontre au dîner du Crif (Conseil représentatif des Institutions juives de France) le mois dernier. Cette fois encore, se serreront-ils la main ou feront-ils mine de s'ignorer ?

Dans le camp Hollande, on a déjà confirmé sa venue. Le candidat socialiste sera tout juste revenu de son déplacement en Pologne. La rencontre est inscrite à son agenda. "C'est sûr, il y sera", assure à Europe1.fr Pascal Bonnetain, en charge du projet sportif du candidat. "On a déjà demandé des places à la Fédération française de rugby (FFR) pour la tribune officielle".

"Hollande, un supporter normal"

"C'est un supporter normal qui se rendra dimanche au Stade de France", assure-t-on dans l'entourage de François Hollande, comme un clin d'œil au "président normal", slogan lancé par le candidat lui-même il y a plusieurs mois. Le candidat PS assistera au match en compagnie de son bras droit Stéphane Le Foll et de Serge Simon, l'ancien rugbyman qui le soutient officiellement.

Du côté du chef de l'Etat, tout a été fait pour que le président-candidat assiste au match. Le timing de son méga-meeting de dimanche à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, a été réglé à la minute et avancé. Nicolas Sarkozy parlera en tout début d’après-midi, à 13h40 précises, "et le meeting se terminera en milieu d’après-midi", promet-on à son QG, rue de la Convention à Paris.

"Pour Sarkozy, ça sera une action commando"

Nicolas Sarkozy aurait donc tout le loisir de se rendre ensuite au Stade de France et de s’installer en tribune présidentielle pour suivre le match aux côtés de… David Cameron. Le Premier ministre britannique pourrait, en effet, faire le déplacement pour soutenir son équipe et s’afficher - pour une photo de campagne - auprès du président français.

Pour l’heure, il est cependant "encore trop tôt pour confirmer la présence de Nicolas Sarkozy. S’il devait se rendre, dimanche au Stade de France, ce serait en tout cas en tant que président de la République et non comme candidat", assure-t-on mardi dans le staff de campagne de Nicolas Sarkozy.  Le Stade de France n’est encore qu’une option dans son agenda. Comme cela est de plus en plus le cas dans la campagne, l’équipe de Sarkozy préfère caler deux ou trois évènements quasi-simultanés et le candidat fait son choix à la dernière minute.

Les deux challengers de la course à l’Elysée s’étaient déjà assis dans les tribunes du Stade de France, le 11 février dernier, pour le match avorté France-Irlande. Les deux hommes ne s’étaient alors pas croisés. La configuration devrait être la même dimanche prochain. Mais comme les deux tribunes (tribune présidentielle et officielle) sont dans la même parcelle, les deux candidats devraient être à quelques mètres l'un de l'autre…