Hollande "roi du madison" pour Baroin

  • A
  • A
Hollande "roi du madison" pour Baroin
@ MAXPPP
Partagez sur :

TOUT EST DIT - "Un pas en avant, trois pas en arrière"... François Baroin tire à boulets rouges sur le candidat socialiste.

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

Ce vendredi, les “affaires” politico-financières reviennent sur le devant de la scène par le biais d'un personnage sulfureux : Ziad Takkiedine. L'homme d'affaires mis en examen pour corruption autour de l’élection présidentielle de 1995 règle ses comptes avec le juge Van Ruymbecke dans un livre paru jeudi. Il l'accuse de vouloir faire la peau de Nicolas Sarkozy. Pour lui, il n'y a qu'une seule explication probable : Van Ruymbecke présente un problème psychiatrique.

Des hommes du parquet au parquet de danse, il n’y a qu’un pas. Et c’est François Baroin qui le franchit. Invité sur RTL, le ministre de l’Economie a comparé François Hollande à un danseur professionnel. "Il fait un pas en avant, deux sur le côté, trois pas en arrière puis un pas à droit puis un demi-pas, le pied, le talon... C'est le roi du madison, c'est le Al Brown de la campagne présidentielle de 2012. C'est le Carlos Gardel du tango moderne". 

Et ce vendredi, tout le monde commente encore le “Stop ou encore” de Nicolas Sarkozy sur BFM TV. Vous savez, le “si je perds, j’arrête tout”. En fait, la porte-parole du Front de Gauche Clémentine Autain n'attend que ça depuis des mois. Sur iTélé, elle prend le "président des riches" au mot : "Qu'il s'en aille !"

Une autre femme s'intéresse de près à l’avenir du Président. Il s'agit de son épouse. Jeudi soir, Carla Bruni-Sarkozy était l'invitée de l’émission “C à Vous”. Souvenez-vous : l'année dernière, la première dame avait avoué au Figaro Magazine qu’elle n’était pas très chaude pour un second mandat. Aujourd’hui, elle s'est résignée... même si elle reste inquiète quant à l'état de santé de son mari. Figurez-vous qu'il travaille "tout le temps, 20 heures par jour". Résultat : elle a peur... "qu'il meure". Tout dans la demi-mesure.

Dans la famille Sarkozy, Jean, le deuxième fils de Nicolas, fait de nouveau parler de lui. Mais en bien, cette fois. L'étudiant vient de décrocher sa licence de droit avec un peu plus de 15 de moyenne. Et Major de sa promo. Un temps pressenti à la tête de l'EPAD, le bachelier finit donc par rentrer dans le rang. 

Et en face, dans la famille socialiste, nous appellons... Thomas Hollande ! A 28 ans, le fils de Ségolène Royal et François Hollande en est déjà à sa deuxième présidentielle. Contrairement à Jean, l'avocat du clan socialiste ne se voit pas du tout faire de la politique. "Je vais faire mes preuves en tant qu'avocat,  j'ai envie de me faire ma réussite et de me la devoir qu'à moi". Dans cette vidéo réalisée par le Parti Socialiste de la Côte d’Or, le fils de François Hollande tâcle gentimment celui de Nicolas Sarkozy. Dur dur d’être un bébé président !

"J'ai peur pour sa santé. Ça parait bête mais il ne se ménage pas du tout !" (Carla Bruni-Sarkozy) :