Hollande pense aux femmes

  • A
  • A
Hollande pense aux femmes
Après son discours, François Hollande s'est fait offrir un portrait de Louise Michel, figure militante de la Commune de Paris, au 19ème siècle.@ REUTERS
Partagez sur :

En cas de victoire, il formera un gouvernement paritaire et fera respecter la loi sur l'égalité salariale.

Hollande à la conquête de l'électorat féminin ? A quelques jours de la Journée de la femme et à l'occasion, vendredi, d'une rencontre organisée par le pôle égalité hommes-femmes de son équipe de campagne, le candidat socialiste a déroulé ses propositions en faveur des femmes. A quoi faut-il s'attendre dans ce domaine si François Hollande était élu président de la République le 6 mai prochain ? Europe1.fr a listé les engagements du candidat socialiste :

Composer un gouvernement paritaire. Le candidat socialiste à la présidentielle s'est de nouveau engagé vendredi à former, en cas de victoire, un gouvernement composé à égalité de femmes et d'hommes. Il y une semaine, lors d'un entretien au magazine féminin Grazia, le socialiste avait déjà présenté la parité gouvernementale comme un "objectif". Présente vendredi aux côtés de François Hollande, Elisabeth Guigou s'est félicité de ce programme : "un gouvernement paritaire, ça va impressionner et avoir un effet d'entraînement", a estimé l'ancienne ministre qui s'est dite  favorable à la nomination d'une femme "à Matignon et à la présidence de l'Assemblée nationale". Toujours en matière de parité en politique, le candidat socialiste à la présidentielle s'est, plus largement, prononcé pour la suppression des dotations de l'Etat aux partis politiques qui ne respectent pas la loi sur la parité.         

Rétablir le ministère du Droit des femmes. Elu à l'Elysée, François Hollande a aussi dit qu'il constituerait un gouvernement qui rétablirait le "ministère du Droit des femmes". La question du droit des femmes est actuellement du ressort du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Rendre contraignante la loi sur la parité. François Hollande entend donner aux grandes entreprises un délai d'un an pour se mettre en conformité avec la loi sur l'égalité salariale… sous peine de perdre les exonérations de cotisations sur les salariés concernés.       

Rembourser à 100% l'IVG. François Hollande s'engage à faire passer le remboursement par l'assurance maladie de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) à 100%. Il est actuellement de 80%.

Renforcer la lutte contre les violences conjugales. François Hollande a plaidé pour un renforcement de la lutte contre les violences faites aux femmes et prôné une hausse des lieux d'accueil et d'hébergement pour les victimes.

"Le féminisme, le combat pour l'égalité est un enjeu national et international", a notamment déclaré François Hollande lors de son discours à son siège de campagne.                                            

Outre Elisabeth Guigou était présente l'adjointe au maire de Paris Anne Hidalgo, qui avait, elle aussi, défendu ces mesures pendant la primaire socialiste. Dans l'assistance, on pouvait reconnaître les actrices Macha Méril et Danièle Evenou, la philosophe Sylviane Agacinski, l'écrivain Laure Adler et la compagne de François Hollande, la journaliste Valérie Trierweiler. Après son discours, le candidat socialiste s'est fait offrir un grand portrait de Louise Michel, figure militante de la Commune de Paris, au 19ème siècle.