Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  • A
  • A
Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas
@ Capture écran France 2
Partagez sur :

DECLARATION - Le président s'est exprimé depuis l'Elysée, dans la foulée du défilé du 14-Juillet. 

Pour son interview du 14-Juillet, François Hollande a évoqué sa feuille de route pour 2016 où le chef de l'Etat a promis des réformes de société. Le président a ainsi indiqué qu'il n'avait pas renoncé au droit de vote des étrangers aux élections locales, une promesse de campagne.

>>> Lire aussi : Chômage, impôts, affaire Sarkozy : ce qu'a déclaré Hollande

"Je ne renonce pas à ce que les majorités se constituent" a souligné François Hollande alors que cette réforme comme celle du Conseil supérieur de la magistrature - qu'il a aussi remis sur la table - nécessite une majorité des 3/5e des députés et sénateurs, réunis en Congrès. "Tout sera abordé juste avant l'élection présidentielle de 2017", a promis le président.

>>> Lire aussi : Vote des étrangers : le couac version 2013