Hollande ne veut changer "ni de ligne ni de Premier ministre"

  • A
  • A
Hollande ne veut changer "ni de ligne ni de Premier ministre"
@ PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Partagez sur :

Hollande ne veut ni changement de ligne, ni de Premier ministre après les départementales. Mais il n'exclut pas un remaniement après les départementales.

L'INFO. Tout va pour le mieux entre François Hollande et Manuel Valls. C'est le message qu'a tenu à faire passer le chef de l'Etat dans un entretien accordé au magazine Challenges, mercredi. François Hollande assure notamment travailler "en confiance" avec son Premier ministre. "Je ne doute pas de sa loyauté", et "sa popularité me protège et me protégera", a-t-il également estimé.

"Il n'y aura pas de changement, ni de ligne ni de Premier ministre". Lors du Grand Rendez-vous Europe 1/Le Monde/iTélé, dimanche dernier, Manuel Valls avait assuré qu'il serait toujours en poste à Matignon après les élections départementales : "la politique économique, qui est en train de donner des résultats, va se poursuivre. Donc ma mission comme Premier ministre va se poursuivre." Le président a confirmé cette information dans Challenges : "Il n'y aura pas de changement, ni de ligne ni de Premier ministre".

Alors que les frondeurs seront reçus mercredi soir à l'Elysée, le chef de l'Etat leur a également adressé un message, sans le dire : "Pourquoi changerais-je de ligne politique, alors qu'elle est claire, qu'elle commence à porter ses fruits ? Les Français ne le comprendraient pas", a-t-il lancé.

valls-duflot

"Cécile Duflot fait une fixation sur Valls". En revanche, questionné sur un éventuel remaniement après la défaite annoncée des départementales, François Hollande a laissé la porte ouverte aux écologistes, avec qui des discussions existent déjà. Mais cet élargissement de la majorité "ne devra se faire que sur cette exigence impérieuse du combat contre le Front National", a-t-il prévenu, avant de glisser un petit tacle à Cécile Duflot, fermement opposée à un retour des Verts au sein du gouvernement : "Cécile Duflot est intelligente, elle comprendra", même si elle "fait une fixation sur Valls". "On peut empêcher quelqu’un de se suicider trois fois, quatre fois, mais la cinquième peut-on encore le retenir ?"

>> LIRE AUSSI - Vers une formation écologiste à la sauce Hollande ?

>> LIRE AUSSI - Les écolos au gouvernement ? Ça discute, ça discute…

>> LIRE AUSSI - L'idée de Cohn-Bendit pour rabibocher les écolos