Hollande : "les affaires privées se règlent en privé"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande a assuré samedi avoir affirmé à ses proches : "les affaires privées se règlent en privé". "Je l'ai dit à mes proches pour qu'ils acceptent scrupuleusement le respect de ce principe", a-t-il indiqué, interrogé sur le "tweetgate" de sa compagne et sur les propos de son fils à ce sujet.

Le chef de l'Etat a aussi expliqué qu'il ne voulait pas créer un statut de la Première dame."Valérie [Trierweiler] veut garder son activité professionnelle, elle sera présente à mes côtés quand le protocole l'exigera", a-t-il indiqué.