COP 21 : Hollande fait monter la pression

  • A
  • A
COP 21 : Hollande fait monter la pression
@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat fait une nouvelle fois monter la pression en vue de la COP 21, qui commencera fin novembre à Paris.

Si la COP 21 prévue fin novembre à Paris n'aboutit pas à un accord mondial sur le climat, ce "serait une catastrophe", a averti jeudi François Hollande, appelant à "accompagner financièrement" les pays émergents ou vulnérables.

"Si nous n'en avions pas, ce qui serait une catastrophe, l'enjeu c'est d'être capable de proposer à beaucoup de pays qui vont s'engager dans la transition énergétique, des solutions", a dit François Hollande à l'issue d'une visite de l'Institut national de l'énergie solaire au Bourget-du-Lac, en Savoie.

"Un accord sur des financements". "S'il y a un accord sur le climat, ça ne sera pas simplement un accord sur des règles, sur des mécanismes, ce sera aussi un accord sur des financements, car beaucoup de pays émergents ou vulnérables ont demandé, à juste raison, que leur transition énergétique puisse être accompagnée financièrement", a souligné le président.

Le compte à rebours vers la COP 21 est lancé. Les représentants de 195 pays sont attendus le 30 novembre à Paris, jusqu'au 11 décembre, pour négocier, sous l'égide des Nations unies, lors de la 21e conférence sur le climat, un accord mondial visant à freiner le réchauffement climatique de la planète.