François Hollande : "La nation toute entière pleure les victimes"

  • A
  • A
François Hollande : "La nation toute entière pleure les victimes"
Partagez sur :

HOMMAGE - François Hollande préside un hommage national aux victimes des attentats terroristes, vendredi aux Invalides.

Deux semaines après les attentats du 13 novembre dernier, un hommage national a été rendu aux victimes dans la cour des Invalides. Après la lecture des noms des 130 personnes qui ont été tuées dans ces fusillades, le président François Hollande a pris la parole. "La nation entière pleure les victimes", a d'abord déploré le chef de l'Etat.  

"Une horde d'assassins". "Dans un acte de guerre organisé de loin et froidement exécuté, une horde d'assassins a tué 130 des nôtres et en a blessé des centaines au nom d'une cause folle et d'un Dieu trahi. Aujourd'hui, rassemblée, la Nation pleure ses victimes", a d'abord déclaré le chef de l'Etat dans la cour d'honneur de l'hôtel des Invalides. 

"17 pays portent le deuil". "C'est parce qu'ils étaient la vie qu'ils ont été tués. C'est parce qu'ils étaient la France qu'ils ont été abattus, c'est parce qu'ils étaient la liberté qu'ils ont été massacrés", a déclaré le président, en rappelant que les victimes tuées dans la salle de concert du Bataclan et aux terrasses de café de Paris "venaient de plus de cinquante communes de France". "Ils venaient de nos villes, de nos banlieues, et de nos villages", a-t-il souligné. "Ils venaient aussi du monde. Dix-sept pays portent aujourd'hui avec nous le deuil".