Hollande: "la Commission n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire"

  • A
  • A
Hollande: "la Commission n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire"
@ REUTERS
Partagez sur :

Bruxelles a adressé des recommandations à la France. Le président a peu apprécié.

Après les recommandations de la Commission européenne dévoilées mercredi, qui demande notamment à la France d’engager sa réforme des retraites dès cette année, François Hollande a déclaré, en marge d'un déplacement à Rodez, que "la Commission (européenne) n'a pas à dicter à la France ce qu'elle a à faire. Elle a simplement à dire que la France doit rétablir ses comptes publics". "Pour ce qui concerne les réformes structurelles, notamment les réformes de retraites, c'est à nous et à nous seuls de dire quel sera le bon chemin pour atteindre l'objectif", a insisté le président. François Hollande a souligné qu'il avait "déjà fait" la "proposition" de réforme des retraites et que celle-ci serait faite "'dans la concertation, la justice, la responsabilité". "La vérité sur les retraites, c'est qu'une discussion s'engagera avec les partenaires sociaux, avec justice, responsabilité et volonté pour en terminer avec les déficits", a-t-il dit.

>> A LIRE AUSSI : Ce que Bruxelles exige de la France