Hollande : l'optimisation fiscale des géants du web "pas acceptable"

  • A
  • A
Hollande : l'optimisation fiscale des géants du web "pas acceptable"
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le président français, en visite jeudi au siège du site vente-privée.com, est favorable à un "effort d'harmonisation fiscale" avec les États-Unis.

Google, Facebook et Apple encore visés. En visite jeudi au siège du site de vente en ligne vente-privee.com, à la Plaine Saint-Denis, François Hollande a estimé "pas acceptable" l'optimisation fiscale pratiquée par les géants de l'Internet (Apple, Google et autres Facebook). Interrogé par la presse sur le sujet, le président français a déclaré être "d'accord" pour faire un "effort d'harmonisation fiscale" avec le président américain Barack Obama. Les deux chefs d'Etat se rencontreront la semaine prochaine aux États-Unis.



Même son de cloche que Fleur Pellerin. Ces propos rejoignent ceux de Fleur Pellerin, invitée d'Europe 1 jeudi matin. La ministre déléguée à l'économie numérique a demandé "une équité entre les acteurs" du Web. "C'est vrai que cette situation crée des distorsions de concurrence entre ces acteurs qui n'ont pas la même réglementation. Oui, il y a un vrai problème, tout le monde n'est pas sur le même terrain de jeu. Certains ont un ballon plus facile à manier que d'autres", a regretté Fleur Pellerin. "Nous sommes en discussion avec l'Europe depuis plus d'un an afin que les géants d'Internet soient soumis à un régime équitable", a-t-elle ajouté.

Un redressement d'un milliard pour Google ? Le site LePoint.fr a annoncé mardi qu'un redressement record d'un milliard d'euros avait été adressé à Google. Aucune confirmation n'a eu lieu de la part du moteur de recherche ni du gouvernement. "Je ne peux commenter une procédure fiscale", s'est-elle défendue, laissant cependant entendre qu'il y avait bien une procédure à l'étude concernant Google.
sur le même sujet, sujet,

INTERVIEW - Google : Pellerin demande une "équité entre les acteurs"

IMPÔTS - Redressement fiscal d'un milliard d'euros pour Google ?

VOYAGE - Aux États-Unis, Hollande va draguer les patrons

NSA - Pourquoi les géants d'Internet "balancent"

SMARTPHONES - Google cède les smartphones Motorola à Lenovo