Hollande, "l'imposture intellectuelle"

  • A
  • A
Hollande, "l'imposture intellectuelle"
@ AFP
Partagez sur :

TOUT EST DIT - Dans une vidéo mise en ligne lundi soir, Frédéric Lefebvre s'en prend violemment à la personnalité du candidat socialiste. 

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

Beaucoup de questions se posent sur les manifestants du 1er Mai dans Paris. D'abord, il va falloir bien vérifier qui descend des bus affrétés par l’UMP pour le meeting de Nicolas Sarkozy. La raison ? Figurez-vous que Florian Philippot, le porte-parole de Marine Le Pen, a conseillé à ses propres militants d'utiliser les moyens de transports mis à disposition par le parti de la majorité. "Parce qu'on a pas les mêmes moyens" s'est justifié, goguenard, le bras droit de Marine Le Pen. Il y a de la resquille dans l’air...

Côté gouvernement, François Fillon devrait arriver en voiture au Trocadéro. Souvenez-vous : lundi, le Premier ministre disait ne pas apprécier qu’on critique trop les syndicats. S'éloignerait-il de Nicolas Sarkozy ? Cette prise de position fait jaser. En attendant, celui qui soutien coute que coute le candidat sortant, c'est le ministre du travail Xavier Bertrand. Si Nicolas Sarkozy s'est attaqué à François Chérèque, c'est parce qu'il y a syndicat et syndicat. 

Le 1er Mai, c’est aussi le muguet au coin de la rue, un peu de douceur... Ce qui n'a pas empêché le socialiste Pierre Moscovici et l’UMP Nathalie Kosziusko-Morizet de s'écharper sur le plateau du Grand Journal. Lundi soir, la porte-parole de Nicolas Sarkozy a accusé le camps d'en face d'avoir fréquenté un ancien sex shop en compagnie de DSK. 

Lundi soir, la compagne de François Hollande est sortie de son silence. C'est par le biais de la radio web du PS, Radio Hollande, que Valérie Trierweiler a fini par se confier. Impatiente, l'ancienne journaliste a reconnu avoir "les jambes qui flanchent" et "les mains moites".  

Côté UMP, la tendance est à l'attaque violente et brutale de la personnalité de François Hollande. Une vidéo postée par le secrétaire d’Etat Frédéric Lefebvre intitulée  “Hollande ou l’imposture intellectuelle” fait le tour de la toile depuis lundi. Au menu, une charge extrêmement lourde contre le candidat socialiste taxé de "bleu". 

Une seule chose est sûre : des bleus, tout le monde en a à 4 jours de la fin de la campagne...