Hollande, "jean-foutre" pour Le Pen

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, a qualifié mercredi à Lyon François Hollande de "jean-foutre" pour n'avoir pas reçu sa fille Marine Le Pen à l'Elysée à l'instar des autres dirigeants des principaux partis politiques, avant le G20.

"La campagne (électorale) s'est déroulée de façon critiquable. On est retombé dans les errements de la diabolisation du Front national. L'exemple le plus proche est celui du président de la République", a déclaré Jean-Marie Le Pen lors d'un point de presse précédant d'une soirée de soutien aux 14 candidats de son parti aux législatives dans le Rhône.

François Hollande "a invité les dirigeants des partis politiques mais n'a pas invité Jean-Marie Le Pen", a-t-il dit, s'esclaffant de ce lapsus et corrigeant: "Il n'a pas invité Marine Le Pen, parce que c'est un parti qui n'est pas représenté à l'Assemblée nationale".  "Je ne sais pas si le président suit l'actualité, (...) mais il n'y a plus d'Assemblée nationale, il y en aura une quand les députés seront élus", a tonné le président d'honneur du parti d'extrême droite. "Alors se référer à un parti politique représenté à l'Assemblée nationale, c'est un propos de 'jean-foutre'", a dit Jean-Marie Le Pen.