Hollande : "j'ai eu raison"

  • A
  • A
Hollande : "j'ai eu raison"
À la veille d'une intervention télévisée très attendue par une opinion inquiète, François Hollande a prôné samedi dans des confidences au Monde "la constance" .@ REUTERS
Partagez sur :

Le chef de l’État a défendu sa méthode samedi dans un entretien au Monde, la veille de son intervention sur TF1.

François Hollande a justifié samedi sa méthode, assurant qu'il veut redonner de la hauteur à sa fonction et qu'il prendra dans le temps nécessaire toutes les décisions utiles. Le président français s'est exprimé dans un entretien publié dans Le Monde, à la veille d'une prestation au 20h de TF1 qui doit marquer sa rentrée.

"Je ne veux pas être comme le bouchon au fil de l'eau, changer, passer d'un état à un autre. Il faut de la constance. Un style, cela s'imprime au fur et à mesure", détaille-t-il au journal du soir. "A chaque intervention, il faut redonner de la perspective, de la hauteur", ajoute-t-il. Il promet de lancer d'ici la fin de l'année les "emplois d'avenir", contrats subventionnés, et les "contrats de génération", qui consistent à exonérer de charges les entreprises qui embauchent un jeune et conserve un salarié âgé.

Il balaye la série de "unes" des magazines brocardant son action. "Ceux qui sont de droite ne vont pas dire du bien de la gauche, ceux qui sont de gauche veulent montrer qu'ils sont indépendants et tous ont avant tout un bon sens commercial", développe-t-il. Il pense que les Français, inquiets des très mauvaises nouvelles économiques, ont une chronologie qui "ne correspond pas à celle de l'action gouvernementale". "Je continue de penser que j'ai eu raison de faire prévaloir une démarche de concertation plutôt qu'une accumulation de décisions heureuses ou malheureuses", dit-il, estimant n'avoir pas créé davantage de commissions de réflexion que son prédécesseur Nicolas Sarkozy.