Hollande fait l'unanimité contre lui... à gauche

  • A
  • A
Hollande fait l'unanimité contre lui... à gauche
@ REUTERS
Partagez sur :

SONDAGE - Près des trois quarts des sympathisants de gauche disent ne pas souhaiter que le chef de l'Etat français se représente en 2017.

François Hollande l'avait assuré, début novembre lors de son émission "face aux Français" : "Je ne me pose pas la question de ma candidature en 2017. Je suis président et ça me différencie des autres". Mais lorsqu'on la pose, les résultats sont sévères : 86% des Français sondés par Opinion Way* pour Le Figaro disent ne pas souhaiter que le chef de l'Etat français se représente. Et ce n'est pas beaucoup mieux parmi les militants de gauche : 73% sont du même avis.

>> LIRE AUSSI - Trois ans avant la présidentielle, les sondages sont-ils fiables ? 

valls sourire 640

© Reuters

En tout état de cause, même si François Hollande se représente en 2017, 81% des sympathisants de gauche disent souhaiter que le Parti socialiste organise une primaire pour désigner son candidat. Dans ce cas-là, ils seraient seulement 10% à choisir l'actuel chef de l'Etat, alors que 31% lui préfèreraient le Premier ministre, Manuel Valls, 28% la maire de Lille, Martine Aubry, 9% l'ancien ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, et 3% l'ex-ministre écologiste Cécile Duflot.

Si Manuel Valls n'était pas candidat à la primaire, c'est Martine Aubry qui l'emporterait avec 32% des suffrages avec Arnaud Montebourg également en lice (12%), 39% si l'ancien ministre de l'Economie n'était pas candidat. Dans les deux cas, l'actuel chef de l'Etat arriverait loin derrière (14% et 17%).

>> LIRE AUSSI SUR EL LAB - Les socialistes partagés sur une candidature Hollande en 2017

*Sondage réalisé par Opinion Way pour Le Figaro, réalisé auprès de 1.765 personnes interrogées jeudi et vendredi