Hollande et sa nouvelle offensive vers la jeunesse

  • A
  • A
Partagez sur :

SECRETS POLITIQUES - Le président pressent que la jeunesse sera l'un des gros enjeux de la campagne présidentielle de 2017. 

François Hollande sera bientôt de retour sur le terrain de la jeunesse. Jeudi prochain, le président se rendra à Brest, dans un lycée professionnel spécialisé dans les métiers de la mer. Il rencontrera ensuite des jeunes à l'occasion d’un forum des métiers. Deux rendez-vous pour mieux afficher l’une de ses priorités de fin de quinquennat : la lutte contre le chômage des jeunes.

L’embauche des apprentis mineurs. Le chef de l’Etat profitera de ce déplacement pour insister sur une annonce qui est passée un peu inaperçue : appliquer le "coût zéro" pour les entreprises de moins de 11 salariés quand elles embauchent un apprenti mineur. François Hollande devrait donc réaffirmer que l’Etat couvrira toutes les charges, y compris le salaire de cet apprenti.

Une session de rattrapage pour Hollande sur la jeunesse ? A l’Elysée, on fait en effet le pari que cette problématique de la jeunesse sera encore l’un des grands enjeux de la présidentielle de 2017. La citoyenneté, qui concerne au premier chef la jeunesse, sera aussi au centre des débats. François Hollande veut donc accorder sa priorité au service civique, identifié par ses conseillers comme une mesure consensuelle. Il y a chaque année près de 150.000 demandes, dont à peine 30% seraient satisfaites. L’objectif du gouvernement est donc clair : recruter 170 000 jeunes par an d’ici 2017.

Tout le monde mis à contribution. Pour essayer d’arriver à l’objectif de 170.000 jeunes en mission de service civique d’ici 2017, tous les ministères vont être fortement incités à débloquer des places. Afin de mieux préparer la grande conférence sur le climat en décembre prochain, le ministère de l’Ecologie va ainsi proposer plusieurs milliers de postes de service civique. Quant au service militaire adapté, il concernera plus de 1.000 jeunes en difficulté dès la fin 2015. Sept sites seront créés et disponibles en métropole fin 2016.

>> LIRE AUSSI - François Hollande à l'offensive sur les jeunes

>> LIRE AUSSI - Service militaire adapté : 7 sites seront expérimentés

>> LIRE AUSSI - Hollande à la (re)conquête des "jeunes urbains"