Hollande et Letta veulent faire avancer la "croissance"

  • A
  • A
Hollande et Letta veulent faire avancer la "croissance"
Enrico Letta a fait son premier déplacement à Paris.@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGE - Le nouveau président du Conseil italien a été reçu à l'Elysée par le président français.

Au moment où des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes d'Italie pour réclamer une action du nouveau gouvernement contre le chômage, Enrico Letta est à Paris en ce 1er mai pour rencontrer François Hollande. Cet entretien avec le nouveau chef du gouvernement italien, fixé en début d'après-midi, a été suivi d'une conférence de presse lors de laquelle les deux dirigeants ont insisté sur la nécessité de renouer avec la "croissance" en Italie.

"L’Italie est l'amie de la France (...) L'Europe a besoin de l'Italie, comme l'Italie a besoin de l'Europe", a affirmé François Hollande. "Nous devons faire le même effort pour la croissance, pour l'activité économique, pour l'emploi" que celui fait sur le "sérieux budgétaire", a insisté le chef de l'Etat français.

De son côté, Enrico Letta, qui vient juste d'obtenir la confiance des députés, a affirmé, dans un français parfait, vouloir lutter avec ses partenaires européens contre "le vrai cauchemar" : "le chômage des jeunes qui monte de façon insupportable". Quant au "sérieux budgétaire", Enrico Letta a réclamé, comme le souhaite également Paris, la mise en place d'une "union bancaire sans attendre" au sein de l'Union européenne.