Hollande, des vacances à La Lanterne

  • A
  • A
Hollande, des vacances à La Lanterne
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président passera quelques jours en août dans cette résidence près du château de Versailles.

Brégançon, un mauvais souvenir. Si cela ne tenait qu'à lui, François Hollande ne partirait sans doute pas en vacances. D'une part parce que "buller" n'a jamais été sa tasse de thé, d'autre part parce que le président garde un souvenir plus qu'amer de ses quinze jours de vacances au fort de Brégançon l'été dernier, qui ont coïncidé avec ses premières chutes de popularité dans les sondages et le début du "Hollande bashing".

bregancon hollande_modifié-1
 
Une semaine de vacances, pas plus. Pas question, donc cette année, de retourner dans la résidence d'été réservée habituellement aux chefs de l'Etat. Le couple présidentiel en garde un souvenir épouvantable. Pour autant, comme l'avait relaté Europe 1 mi-juillet, Valérie Trierweiler a fini par convaincre le chef de l'Etat de lever le pied. Contrairement aux membres du gouvernement qui ont quartier libre pendant 15 jours à compter de ce vendredi, François Hollande prendra, lui, quelques jours à partir du 12 août. Afin que l'Elysée et Matignon ne soient pas désertés en même temps, le président et le Premier ministre ont en effet décidé, cette année, de partir en alternance. Une semaine chacun, pas plus.

la lanterne

Pas loin de Paris. Pour combiner séances de travail à l'Elysée et détente, François Hollande et la Première dame devraient passer du temps à La Lanterne. Cette résidence d'Etat, située près du château de Versailles, offre plusieurs avantages. La Lanterne est d'abord à proximité de la capitale. Le président, qui tient à montrer qu'il sera au travail même pendant ses congés, pourra faire des allers-retours dans ses bureaux de l'Elysée.

... et à l'abri des regards. Deuxième point fort : l'ancienne dépendance royale est interdite de survol. François Hollande et Valérie Trierweiler pourront donc  barboter dans la piscine, jouer une partie de tennis ou se balader à vélo dans les quatre hectares du parc sans risquer d'être photographiés par les paparazzis – un autre souvenir déplaisant de l'été 2012 à Brégançon. 
 

sarkozy
 L'empreinte de Sarkozy. Par décision du général de Gaulle en 1959, La Lanterne, ancien pavillon de chasse construit en 1787, était réservé à l'usage du Premier ministre. Mais dès son entrée en fonctions, Nicolas Sarkozy s'était approprié la belle propriété, dont son épouse de l'époque, Cécilia, s'était éprise, aux dépens de François Fillon. Et les anecdotes liées à l'ancien président ne manquent pas. C'est à La Lanterne que Nicolas Sarkozy composa le casting du premier gouvernement. Là aussi qu'il fit son malaise en juillet 2009 en plein footing. Là encore qu'il a passé sa nuit de noces avec Carla Bruni.

 
 Une résidence trop fastueuse ? "Pour se démarquer de son prédécesseur, François Hollande aurait pu rendre les clefs de La Lanterne à son Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Il a préféré la conserver. Valérie Trierweiler y est peut-être pour quelque chose. Comme Cécilia Sarkozy et Carla Bruni avant elles, la Première dame apprécie l'ancienne dépendance royale. Pendant la campagne présidentielle, le député PS René Dosière, spécialiste des dépenses publiques avait pourtant conseillé au candidat Hollande de rendre La Lanterne au Premier ministre."En terme d'image, savoir que le président passe son temps libre à Versailles, presqu'au château, ça peut donner lieu à des commentaires fâcheux", a-t-il estimé sur France Info. Surtout quand on a bâti sa campagne sur la présidence normale.