Hollande demande "l'exemplarité"

  • A
  • A
Hollande demande "l'exemplarité"
@ REUTERS
Partagez sur :

Passations en série, premier Conseil des ministres : revivez ici cette journée très politique.

L'ère Hollande a véritablement commencé jeudi avec le premier Conseil des ministres du gouvernement Ayrault, "déjà au travail" selon sa porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem. Les premières mesures de la nouvelle présidence ont été esquissées. La matinée avait été rythmée par les passations de pouvoirs. Revivez la journée, minute par minute.

16h50. Les ministres au régime sec. La porte-parole confirme la baisse de la rémunération des ministres de 30%. La dotation financière des cabinets ministériels sera également réduite de 10%. Par ailleurs, un projet de loi sera présenté pour la baisse du salaire du président et du Premier ministre. Concrètement, la rémunération mensuelle brute du président et du Premier ministre passera de 21.300 à 14.910 euros, et celle des ministres de 14.200 à 9.940 euros, selon l'Elysée.

belkacem 17 05

© CAPTURE ECRAN BFM TV

 

16h43. Ayrault demande un rapport. Le Premier ministre va demander à la Cour des comptes la remise d'ici au 1er juin d'un "rapport d'évaluation sur l'exécution de la loi de finances 2012 et sur l'état de nos comptes publics", a indiqué jeudi la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

16h40. Najat Vallaud-Belkacem prend la parole. La porte-parole du gouvernement résume en conférence de presse le premier Conseil des ministres. Trois mots à retenir, selon elle : "rigueur, devoir et honneur". "C'était un conseil des ministres concentré, sérieux". Les comportements doivent être "exemplaires". François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont demandé à leurs ministres de faire preuve d'une "solidarité sans faille" vis-à-vis des décisions prises par le gouvernement.

16h20. "Une ambiance très solennelle". C'est ce que retiendra Fleur Pellerin, la ministre déléguée chargée des PME et de l'Economie numérique. Pour Arnaud Montebourg, "c'est un moment d'histoire qui commence".















16h15. La mesure adoptée. La réduction de 30% du salaire du président et des ministres a été adoptée. Les ministres ont aussi signé "une charte de déontologie". "Il nous a demandés d'avoir "un comportement exemplaire", a confié la ministre de la Justice Christiane Taubira au micro de BFM-TV.

16h12. Première réaction. Sur BFM-TV, Sylvia Pinel, en charge de l'Artisanat, confie que le président a demandé à ses ministres de "se mettre au travail" afin de "redresser la France".

16h08. Les ministres quittent l'Elysée.

15h58. Les femmes posent avec le président.

Conseil Ministres femmes

© Capture d'écran BFM TV


15h50. Place à la photo. Les ministres prennent la pose pour la traditionnelle photo de famille. Leur place est indiquée précisément par terre sur les marches du perron.

17.05Ayrault-Hollande-premier-conseil-ministres930x620

© Capture d'écran

15h40. Dans la salle Murat. Laurent Fabius siège à la droite de François Hollande, et Christiane Taubira à la gauche de François Hollande.

conseil des ministres salle murat

© REUTERS

15h25. Deux styles. Cécile Duflot est arrivée décontractée au Conseil des ministres, en jean et impair beige. La ministre de la Culture Aurélie Filipetti portait, elle, un tailleur noir.

duflot filippetti

© REUTERS

15h10. Ayrault I coûte plus cher que Fillon I. Nos explications, c'est par ici.

14h59. Ayrault I, c'est parti. Le premier Conseil des ministres du quinquennat de François Hollande a commencé, sale Murat.

14h55. Le Drian dernier à arriver. Le nouveau ministre de la Défense est le dernier à être arrivé à l'Elysée pour le premier Conseil des ministres. Les grilles du Palais ont été refermées derrière lui.

14h50. L'image. Signe fort, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux Christiane Taubira  sont arrivés ensemble à l'Elysée. Une photo postée sur Twitter par un journaliste de France 3.

 

14h45. Les ministres arrivent à l'Elysée, à pied ou en voiture et se prêtent volontiers au jeu des caméras.

fabius elysee capture

© CAPTURE D'ECRAN BFMTV

14h40. La carte de France des ministres, c'est par ici. La plupart des ministres sont aussi des élus locaux, qu’ils soient députés ou élus de collectivités locales.



Afficher La carte de France des ministres sur une carte plus grande

14h30. Nicole Bricq "au travail". La nouvelle ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Nicole Bricq, s'est mise "au travail" dès jeudi à son ministère, après une passation de pouvoir rapide avec Benoît Apparu, ministre délégué sortant au logement.

14h20.Valls et Taubira en tête à tête. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls reçoit la ministre de la Justice Christiane Taubira et Delphine Batho, ministre déléguée, avant le Conseil des ministres.

13 heures. Toutes les passations sont finies. Le premier Conseil des ministres se tiendra à 15 heures au Palais de l'Elysée. Pour la plupart des ministres, c'est le baptême du feu : cinq seulement ont une expérience gouvernementale, Laurent Fabius, Pierre Moscovici, Jean-Yves Le Drian, Michel Sapin et Marylise Lebranchu.

12h58. Dominique Bertinotti est émue. La nouvelle ministre de la Famille a confié sur son compte Twitter sa "double émotion". "J'ai une double émotion. J'ai quitté l'Elysée en 1995 avec F Mitterrand, j'y retourne cet après midi avec F Hollande".

12h28. Duflot prend ses fonctions. Cécile Duflot, la secrétaire nationale prend son poste de ministre de l'Egalité des territoires et du Logement. Elle remercie dans son allocution François Hollande qui avait promis de créer ce ministère et déclare "avoir beaucoup d'envie".

12h27. "Vive la vraie vie", tweete Pécresse. "Partie de Bercy dans mon monospace...vive la vraie vie! Je pars marcher en Vallée de Chevreuse", a posté siur son compte Twitter l'ancienne porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.

12h25. Passation de pouvoirs place Vendôme. "C'est un ministère très particulier, extrêmement sensible et qui a besoin de se sentir soutenu", confie Michel Mercier à la nouvelle garde des Sceaux, Christine Taubira. Michel Mercier a fait un long discours, visiblement soucieux de donner une fiche signalétique du ministère de la Justice à Christine Taubira. Au fil de cette intervention monotone, la nouvelle ministre de la Justice commençait à fermer les yeux ... Christiane Taubira s'est dit "extrêmement heureuse, honorée et ravie" par sa nomination, avant de rappeler la priorité de François Hollande, "faire une justice plus proche et indépendante".





Passation de pouvoirs entre Mercier et Taubirapar BFMTV





11h49. Les conseils de "maman" Pécresse. La porte-parole du gouvernement Fillon, Valérie Pécresse donne ses conseils à la nouvelle porte-parole du gouvernement Ayrault, Najat Vallaud-Belkacem. "Vous êtes maintenant un rouage indispensable pour le Premier ministre et le président", lui a expliqué Valérie Pécresse. Ses recommandations ? "De l'audace et de la prudence, des relations constantes avec l'ensemble des ministres". Les deux femmes se quittent en se faisant la bise.

11h43.Taubira photographiée. Christine Taubira, la nouvelle ministre de la Justice, et Delphine Batho, ministre déléguée auprès de la garde des Sceaux, sont arrivés place Vendôme. Après avoir posé pour les photographes, les deux femmes s'entretiennent avec Michel Mercier.

11h30. Valls et Guéant prennent la parole. Claude Guéant, très solennel, salue "les compétences et le dévouement" de tous les fonctionnaires de la Place Beauvau. Manuel Valls lance à son prédécesseur, "je sais que c'est une page qui se tourne pour vous". Le nouveau locataire de la place Beauvau revient ensuite sur son parcours personnel. "Pour celui qui n'est pas né en France, qui est devenu français, devenir ministre de l'Intérieur, cela montre bien que la France est un pays un peu à part". Sur le fond, Manuel Valls a esquissé sa conception de l'Intérieur : "Il n'y aura ni angélisme, ni course effrénée aux chiffres, ni stigmatisation de communautés, d'une catégorie par rapport à une autre, notre pays a besoin de tempérance et de mesure, les Français vivent une période difficile", a déclaré le ministre sur le perron de la Place Beauvau.





Passation de pouvoirs entre Guéant et Vallspar BFMTV



11h20.Tête à tête Guéant et Valls. Manuel Valls et Claude Guéant discutent des dossiers sensibles en privé. Leur tête à tête dure depuis plus de 20 minutes. 

11h. Passation place Beauvau. Claude Guéant va remettre les clés du ministère de l'Intérieur à Manuel Valls.

10h58. Séquence émotion, rue de Valois. Frédéric Mitterrand remet les clefs de la maison à Aurélie Filippetti, "une artiste", "un écrivain". "C'est un jour de chance pour le ministère de la Culture", a indiqué Frédéric Mitterrand. La nouvelle ministre s'est dite très émue, par "les dernières paroles de son prédécesseur". A la fin de son discours, elle a remis "un petit cadeau" à Frédéric Mitterrand, un livre de l'auteur italien Erri de Luca.





Passation de pouvoirs entre Mitterrand et...par BFMTV



10h38. Moscovici rend hommage à Pécresse. "Je sais tout ce que Valérie Pécresse a donné à ce ministère", affirme le nouveau ministre de l'Economie. "J'ai entendu vos conseils, peut-être allons-nous faire à notre manière", a-t-il toutefois souri.

10h36. Encore une passation à Bercy. Valérie Pécresse prend la parole avant de passer le relais à Jérôme Cahuzac au poste de ministre du Budget. "Jamais les comptes publics n'ont été aussi transparents et contrôlés",estime la ministre sortante. Elle souhaite "bon courage et bonne chance" à Jérôme Cahuzac et Pierre Moscovici.

10h30. Morano photographie la plaque de son ministère qui n'existe plus. "Il n'y a plus de ministère chargé de l'apprentissage Dommage pour la jeunesse de France", a twitté l'ancienne secrétaire d'Etat.

10h22. Passation au Quai d'Orsay. Alain Juppé a pris la parole le premier pour passer le relais à Laurent Fabius. Il parle de sa "frustration" devant la situation syrienne et celle au Sahel. Il a souhaité "une bonne navigation sur la mer des tempêtes" à son successeur. Il a enfin remercié le personnel du ministère des Affaires étrangères. "Les pouvoirs passent, mais l'intérêt de la France demeure", a embrayé Laurent Fabius. "Cette maison est une maison composée de femmes et d'homme d'un professionnalisme, d'un sens du service public remarquables", a-t-il ensuite déclaré, avant de cite Jaurès pour rendre hommage à son prédécesseur.





Passation de pouvoirs entre Juppé et Fabiuspar BFMTV



10h18. Lefebvre : "le sentiment du devoir accompli". Le ministre du Tourisme, notamment a dit sur BFMTV son "bonheur de participer à une passation au climat apaisé". L'ancien porte-flingue de Nicolas Sarkozy n'oublie pas de critiquer le nouveau gouvernement, en affirmant que la Consommation et les Professions libérales étaient les "oubliés" du gouvernement.

10h08. Moscovici : "responsabilité", "honneur". Pierre Moscovici assure prendre sa charge "comme une responsabilité et non pas comme une récompense". Il dit aussi son "amitié" pour son prédécesseur François Baroin. Après avoir détaillé sa feuille de route et s'être félicité du bon esprit de la transition, Pierre Moscovici loue "l'exceptionnel talent" des agents du ministère de l'Economie.





Passation de pouvoirs entre Baroin et Moscovicipar BFMTV



10h01. Fabius : "aucune bataille". Laurent Fabius, qui est arrivé à pied au ministère des Affaires étrangères, assure sur BFMTV qu'il n'y a eu "aucune bataille" pour sa désignation au Quai d'Orsay. "François Hollande m'a prévenu juste après son élection. Et je n'aurais pas accepté d'autre poste", a-t-il affirmé.

9h58. Marisol Touraine  accueilli par Xavier Bertrand. La ministre des affaires sociales a été accueilli par son prédécesseur.

9h52. Pierre Moscovici est arrivé à Bercy. Il a été accueilli par François Baroin et Frédéric Lefebvre. Le nouveau ministre de l'Economie dit la "dimension européenne primordiale" de son poste.

9h45. A la Culture, Mitterrand attend Filippetti. Frédéric Mitterrand fait lui-même rentrer les journalistes dans le ministère, avant de quitter, sourire aux lèvres, la salle en refermant le grille derrière lui. "Je vous ai bien eu", glisse-t-il aux journalistes. Puis il accueille à l'extérieur son successeur, sur le trottoir.

9h41. Moscovici attendu à Bercy. Le futur ministre de l'Economie est attendu à Bercy pour prendre sa fonction. Il devrait être flanqué de Sylvia Pinel (Artisanat, Commerce et Tourisme) et Fleur Pellerin (PME, Innovation, Economie numérique).

9h33. Passation Chatel-Peillon. L'ex-ministre de l'Education Luc Chatel a passé le relais à son successeur Vincent Peillon, lui souhaitant "bonne chance" et remerciant le personnel du ministère. Le nouveau titulaire du poste annonce "une refondation de l'école de la République. Vincent Peillon (Lire son portrait) était accompagné de George Pau-Langevin, ministre chargée de la Réussite éducative. Luc Chatel quitte le ministère sous les applaudissement du personnel du lieu.





Passation de pouvoirs entre Chatel et Peillonpar BFMTV

9h21. Valérie Pécresse est arrivée à Bercy. La ministre sortante du Budget transmettra la charge des finances publiques à Pierre Moscovici, flanqué de son ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac.

9h13. Passation Baroin-Montebourg. Le bal des passations a débuté à Bercy, où François Baroin a transmis ses dossiers industriels à Arnaud Montebourg, nouveau ministre du Redressement productif. L'ex-ministre ed l'Economie a dit partir avec "la conscience du travail accompli". Son successeur a défendu son ministère inédit comme celui "de la reconquête, de la création d'emploi".

08h51 - Première annonce de Peillon. Vincent Peillon annonce le retour à la semaine de 5 jours en primaire à la rentrée 2013. "Ce n'est pas le plus simple, mais nous le ferons", insiste-t-il sur France Inter.

08h30 - Valls veut une passation sobre. La passation de pouvoirs au ministère de l'Intérieur entre Claude Guéant et Manuel Valls aura lieu à 10h30 jeudi au ministère. La passation se déroulera Place Beauvau, dans le VIIIème arrondissement de Paris. Le député-maire d'Evry Manuel Valls (Lire son portrait) veut une "passation sobre", révèle le Buzz politique d'Europe 1. 


08h00 - Premier conseil des ministres dans l'après-midi. Tout juste nommés, les membres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault sont attendus au palais de l'Elysée à 15h pour un premier Conseil des ministres au cours duquel seront adoptées des mesures symboliques comme la baisse du salaire des ministres. La benjamine et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, 34 ans animera dans la foulée son premier compte-rendu du Conseil.