Hollande critique le "grand prometteur"

  • A
  • A
Hollande critique le "grand prometteur"
l a assuré les Mahorais qu'ils étaient "dans la République" et critiquant avec virulence Nicolas Sarkozy "le grand prometteur".@ MaxPPP
Partagez sur :

Le candidat socialiste a raillé samedi à Mayotte et à La Réunion l’attitude de Nicolas Sarkozy.

François Hollande était samedi à Mayotte pour une courte visite en ce premier anniversaire de la départementalisation. Il a assuré les Mahorais qu'ils étaient "dans la République" et critiquant avec virulence Nicolas Sarkozy "le grand prometteur".

"Vous aimez la France et la France vous aime"

Tout juste arrivé dans le 101e département français, qui connaît une situation sociale très tendue, le député de Corrèze a taclé le "candidat sortant qui avait beaucoup promis et qui, comme ailleurs, n'a pas tenu".

Il a ensuite continuer à fustiger son principal concurrent dans la course à l'Elysée lors d'un meeting au centre de Mamoudzou devant 3.000 personnes : "Vous avez connu un grand prometteur avec de petits actes, de petits résultats".

François Hollande avait ouvert ce meeting en plein air en saluant en shimaore, la langue locale, la foule qui l'a ovationné: "kwezi wa maore", soit littéralement "bonjour à vous, les Mahorais". "Mon message est simple: vous aimez la France et la France vous aime", a déclaré le candidat socialiste, chemise blanche et cravate, collier de fleurs autour du cou.

"Chaque jour il produit de la promesse"

"Je préférais venir devant vous plutôt que d'adresser un entretien à la presse comme le candidat sortant", en référence à l'interview du chef de l'Etat publiée la veille de l'arrivée du candidat socialiste.

Dans cet entretien, Nicolas Sarkozy s'y est dit "favorable" à l'indexation des salaires de fonctionnaires de Mayotte sur celui des autres départements, une revendication très forte des Mahorais et au coeur des conflits sociaux en cours.

"Ce qui me surprend c'est que le candidat sortant ait été obligé" de se prononcer "au moment même où j'arrivais, c'est pour cela que mon déplacement a été utile", a ironisé François Hollande, dénonçant un candidat entré "dans une phase où chaque jour il produit de la promesse".

"Son imagination est sans limite"

Quelques heures plus tard sur l'île de La Réunion, François Hollande a réitéré ses attaques contre son principal rival lors d'un meeting au Parc des expositions à Saint-Denis. "Son imagination est sans limite, ses capacités d'improvisation insoupçonnées. Il vous promet de grands pâturages", a lancé le député de Corrèze, devant quelque 5 à 6.000 personnes.

"Il va dire aux Réunionnais 'Aidez moi'. Eh bien oui, Réunionnais, aidez-le à partir! Il est temps Réunionnais, aidez-vous à préparer votre avenir différemment, aidez-vous à changer!", a demandé François Hollande en allusion aux leitmotiv de M. Sarkozy en fin de ses meetings.