"Charlie Hebdo vit et vivra", assure Hollande

  • A
  • A
"Charlie Hebdo vit et vivra", assure Hollande
@ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat a inauguré mercredi soir la Philharmonie de Paris. L'occasion pour lui de rendre un nouvel hommage à Charlie Hebdo.

L'INFO. "C'est la culture que les terroristes voulaient atteindre". Mercredi soir, François Hollande s'est offert une petite pause dans son agenda surchargé des derniers jours. Il a inauguré la Philharmonie de Paris, un projet "exceptionnel", "un événement comme Paris n'en avait pas connu depuis un quart de siècle", avec l'inauguration de l'Opéra Bastille (1989).

 >> LIRE AUSSI - Attentats : un sans-faute bénéfique pour Hollande ?

"Charlie Hebdo était menacé depuis longtemps faute de lecteurs". Dans un pays ressoudé par les attentats, le chef de l'Etat a été ovationné par le public à son entrée dans la grande salle de 2.400 places. Les concerts d'inauguration de mercredi et jeudi sont dédiés aux victimes des attaques terroristes. François Hollande a d'ailleurs eu un mot sur les évènements, et plus particulièrement sur l'incroyable engouement dans les kiosques, mercredi, pour acheter l'hebdomadaire satirique. "Charlie Hebdo était menacé depuis longtemps faute de lecteurs ; aujourd'hui, il revit".

>> LIRE AUSSI - Pour Hollande, "la France a fait face"

"Il paraît qu'il en manque. Il paraît même qu'il y a des manifestations pour avoir son numéro de Charlie Hebdo, que des marchands se sont organisés pour essayer de spéculer, y compris sur Charlie Hebdo", a-t-il relevé avec une pointe d'humour. Et de conclure : "Charlie Hebdo vit et vivra"

>> EN IMAGES - Charlie Hebdo : et moi, et moi, et moi