Hollande : Bartolone salue "un geste de dignité et de responsabilité"

  • A
  • A
Hollande : Bartolone salue "un geste de dignité et de responsabilité"
Claude Bartolone avait été ulcéré par les confidences de François Hollande dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça". @ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale a demandé une "primaire digne capable de rassembler toutes les forces de la gauche." 

La décision de François Hollande de renoncer à un second mandat est "un geste de dignité et de responsabilité", a salué jeudi soir Claude Bartolone dans un communiqué, ajoutant que cette "décision difficile" force "le respect". Par cette décision "prise au nom de l'intérêt supérieur du pays", il a considéré que "François Hollande lègue aux socialistes, mais plus largement à la gauche, une immense responsabilité : celle de se placer au bon niveau de l'Histoire".

Ulcéré par les confidences du chef de l'État. "Plus que jamais, nous devons à nos compatriotes une primaire digne, vivante et capable de rassembler toutes les forces de la gauche, des écologistes et des progressistes, pour permettre la victoire au printemps prochain" à la présidentielle, a-t-il estimé dans ce communiqué en son nom propre, non en sa qualité de président PS de l'Assemblée nationale.

Claude Bartolone, ulcéré depuis les confidences peu amènes sur lui de François Hollande dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça", avait lancé un pavé dans la mare samedi en souhaitant que François Hollande et Manuel Valls participent à la primaire initiée par le PS des 22 et 29 janvier, de même qu'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.