Hollande : avec l'appel aux différents réservistes, "une Garde nationale se constitue"

  • A
  • A
Hollande : avec l'appel aux différents réservistes, "une Garde nationale se constitue"
@ AFP
Partagez sur :

Le président de la République s'est exprimé depuis le centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier, en Dordogne. 

François Hollande a lancé mercredi "un appel aux Français qui le souhaitent" à rejoindre les rangs des différentes réserves des forces de sécurité, soulignant qu'avec tous ces réservistes "une Garde nationale se constitue" en France.

Assurer la sécurité des différents événements. Quinze mille réservistes opérationnels de gendarmerie et de police seront disponibles "d'ici la fin du mois", contre 12.000 actuellement, pour "assurer la sécurité des différents événements de l'été", a expliqué François Hollande. La Défense va "mobiliser les 28.000 titulaires d'un contrat d'engagement pour qu'ils se tiennent prêts pour les prochaines semaines". Le Président de la république a en outre décidé de "recourir à la réserve opérationnelle de 2e niveau", soit "un vivier supplémentaire de 10.000 retraités de la gendarmerie". Il a rappelé aussi sa demande, formulée en janvier, que le nombre de réservistes de l'armée passe à 40.000 en 2019, contre 28.000 actuellement.

"Une Garde nationale". "Quand on ajoute toutes ces réserves, 1er et 2e niveaux, qu'on fait appel aux réserves de nos armées, on peut dire qu'en France se constitue avec vous une Garde nationale", a déclaré le président de la République en visitant le Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier, en Dordogne.