François Hollande atteint de fièvre verte

  • A
  • A
François Hollande atteint de fièvre verte
@ Reuters
Partagez sur :

Le président a décidé de faire de l'écologie un sujet important des mois à venir. Car il espère éviter une candidature écologiste en 2017.

L'INFO. Alors que la Chine et les Etats Unis semblent, pour la première fois, avoir pris vraiment conscience de l'urgence climatique, il y en a un autre qui a "la tentation de l'écologie", c'est François Hollande, qui emploie désormais le mot dans chacun de ses discours.

>> A LIRE AUSSI - Popularité : Hollande reprend des couleurs

Un agenda très vert. En 2015, la France reçoit la conférence de Paris sur le climat, et le chef de l'Etat sera évidemment aux premières loges. Ce qui explique que son programme est repeint en vert pour préparer cet évènement. Il a par exemple poussé pour que, lors du G20 qui se tiendra ce week-end en Australie, l'urgence environnementale soit mentionnée dans la conclusion. Et qui lancera la conférence environnementale annuelle, le 27 novembre prochain ? François Hollande. L'inauguration, en présence du roi de Suède, du colloque sur le climat au Collège de France, le 2 décembre ? François Hollande, toujours.

Des déplacements symboliques. Dans son équipe, ses conseillers sont chargés de lui organiser ce qu’ils appellent "un agenda positif". Cela se traduira par des déplacements dans des entreprises qui innovent sur l’environnement, dans des communes exemplaires en matière de transition énergétique. Symboliquement, François Hollande se rendra également dans les zones du globe touchées par le dérèglement climatique, notamment le Sahel où la désertification avance. Un autre voyage est programmé au printemps aux Philippines, durement frappées par les orages, les tornades les inondations.

Empêcher une candidature écolo en 2017. Un activisme qui ne fait pas pour autant de François Hollande un écologiste convaincu. "Hollande veut récupérer les écolos au gouvernement d’ici à la fin de l’année prochaine", décrypte un de ses interlocuteurs réguliers sur le sujet. Le stratège politique François Hollande compte aussi sur la force de frappe de Ségolène Royal et la conférence climat en 2015. Son seul objectif : empêcher une candidature écolo en 2017.