Hollande a mis le cap vers Brégançon

  • A
  • A
Hollande a mis le cap vers Brégançon
@ Max PPP
Partagez sur :

Le couple présidentiel a rejoint jeudi soir la résidence réservée au chef de l'Etat.

Des vacances normales pour un couple présidentiel normal. François Hollande et Valérie Trierweiler sont arrivés jeudi soir au fort de Brégançon, la résidence officielle du chef de l'État, située au bord de la méditerranée, dans le Var. Après plus de quatre heures de voyage en première classe, le couple présidentiel a été accueilli à la gare de Hyères par une foule de badauds.

"Repos pour recharger les batteries"

Les passagers sont quant à eux descendus du train comme si le couple installé avec eux en première classe n'avait rien que de très normal. "J'ai passé un voyage normal, il était sur les places en dessous de moi, et a priori, c'était tranquille", commente un passager interrogé par Europe 1.

Tranquille, mais pas pour longtemps. Le couple présidentiel a profité d'un long bain de foule à son arrivé à Brégançon. A leur arrivée, il faisait déjà nuit. François Hollande est toutefois descendu de sa voiture pour saluer longuement les vacanciers et rappeler son programme des vacances.

"Repos pour recharger les batteries et ensuite travail, pour préparer la rentrée. Mais je vais surtout rencontrer ceux qui m'ont attendu et accueilli. Rencontrer les gens, j'aime bien rencontrer les Français", a confié le chef de l'État au micro d'Europe 1. Valérie Trierweiler s'est quant à elle dit "heureuse d'être en vacances pour profiter du repos et de la tranquillité".

L'arrivée de François Hollande et de Valérie Trierweiler à la gare :

Les hyérois sont habitués de voir défiler les présidents qui se rendent à Brégançon. Situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas, le fort est l'une des résidences officielles du chef de l'Etat depuis 1968. Dès son élection en 1969, Georges Pompidou en fit son lieu favori des vacances estivales. En janvier 1976, Valéry Giscard d'Estaing et sa famille furent les nouveaux locataires de Brégançon où les appartements de style provençal avaient été l'objet de transformations.

03.08-bruni-sarko-930620
Avec son successeur François Mitterrand, le fort retrouva toute sa solitude, le président socialiste préférant séjourner à Grimaud, chez son ami André Rousselet ou à Latche dans les Landes. Mais à partir de 1995, Jacques Chirac y écrira une longue histoire présidentielle, y séjournant en famille été comme hiver. A peine élu, Nicolas Sarkozy prendra lui aussi le chemin du fort, le 18 mai 2007. Mais il lui préférera ensuite la résidence du Cap Nègre, située sur la commune voisine du Lavandou.

"Hollande est resté beaucoup plus longtemps"

03.08-bregancon-930620
Les Français qui, pour certain, ont croisé à Brégançon plusieurs présidents n'ont pas pu s'empêcher de faire des comparaisons. "C'est vrai que Jacques Chirac descendait moins, Nicolas Sarkozy était aussi descendu saluer la foule, François Hollande, c'est vrai qu'il est resté beaucoup plus longtemps", commente un habitant au micro d'Europe 1. "C'était incroyable. Il m'a parlé comme à n'importe qui. Il m'a dit qu'il irait se baigner, qu'il n'y a pas de piscine là-haut. Simple comme tout", se réjouit une autre. Quand au sport, François Hollande confie le regarder à la télévision. Il y a donc peu de chance qu'il rencontre son "voisin", qui lui fait du vélo tous les matins, un certain Nicolas Sarkozy.