Hollande à bord du Terrible

  • A
  • A
Hollande à bord du Terrible
@ CAPTURE D'ECRAN BFM
Partagez sur :

PHOTO - Il est le premier président à monter à bord d'un sous-marin depuis Giscard d'Estaing en 1974.

Depuis 1974, aucun président de la République française n'était monté à bord d'un sous-marin. Mercredi, François Hollande a passé trois heures à bord du Terrible, en plongée au large de la Bretagne, d'où il a assisté notamment à une simulation de lancement de missile.

A bord, le chef de l'Etat a réaffirmé auprès des militaires son attachement au maintien de la dissuasion nucléaire dans ses deux composantes, sous-marine et aéroportée.

"L'attachement de la France à la force de dissuasion"

"Par ma présence, comme chef des armées, et au-delà de vous, je confirme l'engagement qui est le nôtre pour préserver ce qui est un élément essentiel de notre sécurité, c'est-à-dire la dissuasion", a-t-il déclaré.

L'équipage, qui comprend une centaine d'hommes, revenait d'une mission de soixante-quatre jours.