Hollande : 75 % des Français pas convaincus

  • A
  • A
Hollande : 75 % des Français pas convaincus
@ CAPTURE ECRAN ELYSEE
Partagez sur :

C'EST RATE-  La majorité des Français n'ont pas été convaincus par l"intervention de Hollande lundi soir, selon un sondage.

Le message de Hollande : 21% de convaincus. Une grande majorité de Français (75%) ayant au moins entendu parler de l'intervention de François Hollande lundi soir n'ont pas été convaincus par son message, selon un sondage Harris interactive pour LCP-Assemblée nationale. A la question "avez-vous trouvé le président de la République François Hollande très convaincant, plutôt convaincant, plutôt pas convaincant ou pas du tout convaincant lors de son intervention?", 45% répondent "pas du tout convaincant" et 30% "plutôt pas convaincant". A l'inverse, 2% le jugent "très convaincant" et 19% "plutôt convaincant".

Valls à Matignon : 50% de satisfaits. Interrogés sur la nomination de Manuel Valls en remplacement de Jean-Marc Ayrault, 10% des sondés se disent "très satisfaits" et 40% "plutôt satisfaits". 19% se déclarent "plutôt pas satisfaits" et 26% "pas du satisfaits". 5% ne se prononcent pas. 48% des Français interrogés estiment aussi que cette nomination "traduit une bonne prise en compte par François Hollande du résultat des élections municipales", contre 46% qui pensent le contraire.

Delanoë désiré dans le prochain gouvernement. A la question "souhaitez-vous que les personnalités suivantes" soient au gouvernement, Bertrand Delanoë arrive en tête à 38%, suivi de Ségolène Royal (37%), Martine Aubry (34%), Claude Bartolone (25%), Cécile Duflot (19%) et Jean-Vincent Placé (15%).

Enquête réalisée en ligne par l'Institut Harris Interactive les 31 mars et 1er avril, sur un échantillon de 920 personnes représentatif de la population française âgée d'au moins 18 ans, selon la méthode des quotas.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN OFF - "Tiens, voilà les amis de Manuel Valls qui débarquent"

COULISSES - Le jour où Matignon a valsé

PORTRAIT - Manuel Valls, un ambitieux à Matignon

BILAN - Ayrault, le chemin de croix à Matignon

REVUE DE PRESSE - Le remaniement vu de l'étranger