Hidalgo met la mairie de Paris à la diète

  • A
  • A
Hidalgo met la mairie de Paris à la diète
Le nombre de collaborateurs de cabinet de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) et de ses adjoints va être sensiblement diminué.@ MAXPPP
Partagez sur :

RIGUEUR - Le nombre de collaborateurs de cabinet et de directeurs va être sensiblement diminué.

Anne Hidalgo (PS) met la mairie de Paris à la diète. Le nombre de collaborateurs de cabinet de la maire et de ses adjoints va être sensiblement diminué par rapport à la précédente mandature, de même que le nombre de directions de la Ville, a-t-on appris lundi auprès du cabinet de la maire.

Une délibération prochainement soumise au vote des conseillers de Paris proposera de faire passer de 40 à 32 le nombre maximal de collaborateurs du maire, a affirmé à le directeur de cabinet d'Anne Hidalgo, Mathias Vicherat, qui occupait déjà cette fonction auprès de l'ancien maire socialiste Bertrand Delanoë. Le nombre de collaborateurs des adjoints de la maire passe quant à lui de 130 à 99, a-t-il précisé. Comme elle s'y était engagée, Anne Hidalgo a réduit le nombre d'adjoints de 36 à 21, auxquels se rattachent cinq conseillers délégués.

Au moins 25 millions d'économies. Un effort a également été demandé aux maires d'arrondissement, dont "l'enveloppe collaborateurs" a été réduite de 10%. Au total, ce resserrement de la masse salariale représente une économie d'au moins 25 millions d'euros par an, "25 à 30 millions si on y ajoute la baisse de 10% des moyens des groupes politiques", a expliqué Mathias Vicherat. En outre, le nombre de directions de la Ville de Paris passera de 27 à 20, comme le détaillera une communication transmise mardi aux élus.

Le rapprochement des directions devrait être effectif à l'été. Dans une deuxième phase, une réduction du nombre de strates hiérarchiques devrait être mise en oeuvre. "Au-delà de six ou sept niveaux, on perd en efficacité. Or, dans certaines directions, il y a une dizaine de niveaux".