Hidalgo : Macron a "l'ambition personnelle d'un homme qui pense qu'il ira très loin"

  • A
  • A
Partagez sur :

La maire de Paris était l'invitée des Carnets du Monde, dimanche matin sur Europe 1.

INTERVIEW

Les relations n’ont jamais été très cordiales entre Anne Hidalgo et Emmanuel macron. Le travail du dimanche les avait notamment fortement opposés. Et à écouter l’actuelle maire de Paris dans Les carnets du Monde, dimanche matin sur Europe 1, le mouvement politique lancé par le ministre de l’Economie ne l’emballe pas beaucoup non plus.

"Moi, je ne suis pas là dedans, j'aime les aventures collectives". "Là, vous avez d'un côté une ambition personnelle d'un homme qui pense qu'il ira très loin - je lui souhaite bon courage. De l'autre côté, des maires qui sont ancrés sur un territoire, qui ne sont pas dans le narcissisme. Il faut beaucoup d’abnégation quand on est maire. Ce qu'a dit Benjamin Barber (politologue et écrivain américain, ndlr) est tout à fait juste : votre ville, elle doit marcher, les écoles et les cantines doivent fonctionner, le ramassage des ordures ménagères aussi...", a déclaré la maire de Paris

Puis Anne Hidalgo rajoute encore une petite pierre dans le jardin d'Emmanuel Macron, mais sans le citer : "on est ramené à un monde réel qui vous éloigne du narcissisme de ceux qui ne se positionnent que dans des itinéraires personnels, de carrières personnelles, parce que, tout petit, on leur aurait dit qu'ils le valaient bien." Et de conclure : "moi, je ne suis pas là dedans, j'aime les aventures collectives. Pour être maire, il ne faut pas être narcissique.