Hénin-Beaumont : l'UMP et le PS font bloc contre le FN

  • A
  • A
Hénin-Beaumont : l'UMP et le PS font bloc contre le FN
Partagez sur :

Alors que la liste du Front national est arrivée en tête du premier tour de l'élection municipale, l'UMP et le PS ont appelé lundi à voter pour le candidat divers gauche au second tour.

L'UMP puis le PS ont appelé lundi tous "les républicains" à se rassembler au second tour des municipales à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) derrière la liste divers gauche conduite par Daniel Duquenne (20%), alors que le Front national est arrivé en tête du 1er tour avec 39,34% des voix.

A l'issue de ce premier tour, le candidat de l'Union de la gauche, Pierre Ferrari (PS), avec 17% des voix, était en mesure de se maintenir. Mais dès lundi matin, il affirmait : "quoi qu'il arrive, il n'y aura pas de triangulaire" dimanche au second tour. Dans l'après-midi, le PS insistait, "au second tour, il faut maintenant rassembler la gauche et les républicains pour proposer aux Héninois une unité nouvelle pour leur ville, un nouvel élan pour Hénin Beaumont".

Pour sa part, la vice-présidente du Front national, Marine Le Pen, deuxième sur la liste conduite par Steeve Briois, reste confiante. Pour elle, "c'est jouable".

La réussite du parti d'extrême droite sur ces terres traditionnellement ancrées à gauche serait un fait d'arme notable pour Marine Le Pen, qui briguera la succession de son père à la présidence du FN lors d'un congrès prévu dans un an.

Cette élection à Henin-Beaumont a lieu après la révocation de l'ancien maire Gérard Dalongeville mis en examen et écroué en avril.Exclu depuis du PS, il est poursuivi pour détournement de fonds, faux en écriture et favoritisme en lien avec l'attribution de marchés publics.