Haro sur Xavier Bertrand

  • A
  • A
Haro sur Xavier Bertrand
Jean-François Copé, François Baroin, Patrick Devedjian et Xavier Bertrand@ MAXPPP / MONTAGE
Partagez sur :

Jean-François Copé a lancé une OPA sur l'UMP. Des ministres et députés le suivent.

Guerre des chefs à l'UMP. Depuis une semaine, Xavier Bertrand, présenté comme un "gentil organisateur" du Club Med, essuie des critiques en rafale sur sa gestion de l'UMP.

Plusieurs députés et ministres souhaiteraient même que Jean-François Copé le remplace. Heureux concours de circonstances, le patron des députés UMP propose lui-même ses services au président pour "redynamiser le parti"... Tour d'horizon des échanges d'amabilité du week-end.

"Le Gentil organisateur"

Les boulets rouges de Patrick Devedjian - Xavier Bertrand n'est qu'un "gentil organisateur du Club Med", assène le ministre de la Relance, dans le Parisien de dimanche. "Je n'ai pas le sentiment que ça aille très fort en ce moment. Mettre l'UMP à la remorque du gouvernement, c'est l'éteindre. L'UMP doit être devant, même si cela comporte des risques", estime encore Patrick Devedjian. Selon lui, un bon secrétaire général est "un agitateur d'idées qui sait s'entourer d'une équipe diverse et arrive à rassembler la diversité en se projetant vers l'avenir". "Un parti politique, ce n'est pas le Club Med. On n'a pas besoin de gentils organisateurs !", lance celui qui fût... ex-secrétaire général de l'UMP.

Les piques des quatre mousquetaires - Les ministres François Baroin (Budget) et Bruno Le Maire (Agriculture), le patron des députés UMP Jean-François Copé et son bras droit Christian Jacob appellent à une UMP "redynamisée", dans Le Figaro de samedi. L'UMP "n'a rien à craindre du débat public ; c'est au contraire d'un manque d'audace que meurent souvent les majorités sortantes", ajoutent-ils dans une pique directe au secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand.

L'OPA de Copé

Passe d'armes avec Jean-François Copé - Le patron des députés UMP a lancé les hostilités, lors des journées d'université du parti. Jean-François Copé a alors estimé que le parti présidentiel avait besoin de "se remettre en ordre de bataille et que "l'organisation du Campus UMP" était décevante... Un message reçu 5/5 par Xavier Bertrand qui avait justement organisé ce campus. La critique de Jean-François Copé n'est franchement désintéressée : tout entier à sa stratégie de conquête de l'Elysée en 2017, l'élu se verrait bien dans le fauteuil de Xavier Bertrand et propose ses services à Nicolas Sarkozy : "Je pense être utile là où je suis mais je suis prêt à contribuer à redynamiser l'UMP. C'est au président de la République de décider et ce qu'il décidera sera bien". A bon entendeur...

Les couteaux aiguisés de Yannick Favennec - Pour le député UMP, Yannick Favennec, il est temps de tourner la page du"gentil organisateur de manifestations" (Xavier Bertrand). Selon l'élu de la Mayenne, "celui qui incarne le mieux ce changement de gouvernance au niveau national, c'est Jean-François Copé", insiste-t-il, lundi sur France Bleu.