Hamon, Hollande, Bartolone : la famille socialiste se réunit aux obsèques d'Henri Emmanuelli

  • A
  • A
Partagez sur :

De nombreux ministres et élus ont fait le déplacement, au moment-même où le PS apparaît plus divisé que jamais.

Samedi après-midi ont lieu les obsèques d'Henri Emmanuelli, à Mont-de-Marsan dans les Landes. Figure historique du Parti Socialiste, le député des Landes est mort mardi à l'âge de 71 ans. Une cérémonie religieuse a d'abord eu lieu dans la stricte intimité familiale, avant une cérémonie civile à 16h30, en public cette fois. En présence, notamment, du président de la République et de nombreuses personnalités du PS, dont Benoît Hamon.

Unis pour un adieu à la dernière figure de la Miterrandie. Toute la famille socialiste avait prévu le déplacement, où presque : le président de la République, le Premier Ministre, une bonne partie du gouvernement, le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone ou encore le premier Secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis. De nombreux députés feront aussi le déplacement, rassemblés autour d'Henri Emmanuelli, au moment-même où le parti apparaît plus divisé que jamais, et s'interroge sur son avenir.

Unis en tout cas pour cet adieu à la dernière figure de la Mitterrandie. Deux fois Secrétaire d'Etat de François Mitterand dans les années 80, personnalité au verbe haut, respectée de tous au PS, Henri Emmanuelli était encore consulté régulièrement par François Hollande lui même. Le président prendra d'ailleurs la parole lors de la cérémonie publique, à l'Espace François Mitterrand de Mont-de-Marsan. Pas moins de 3.000 personnes étaient attendues dans la salle, et peut-être plus encore à l'extérieur, où un écran géant a été installé.

Hamon perd "un frère". Benoit Hamon a, lui aussi, fait le déplacement. Le candidat socialiste a perdu son mentor, son "frère, une forme d'âme sœur", un "ami et un repère" en politique, a-t-il confié cette semaine. La cérémonie prendra fin au son des notes d'un orchestre basque. Henri Emmanuelli sera ensuite inhumé au cimetière de son village de Laurède, dans l'intimité familiale. 287 roses rouges seront déposées par le PS, une pour chaque député socialiste. Le Parti socialiste lui rendra un second hommage lundi soir, rue de Solférino.