Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Didier Guillaume, le président du groupe socialiste au Sénat ne croit pas à un basculement de la Chambre haute.

L’INFO. Suite aux succès de l’UMP lors des dernières élections municipales, le Sénat, à gauche depuis 2011 avec une très courte majorité, pourrait bien basculer à droite lors de son prochain renouvellement partiel, le 28 septembre. Pas si certain, assure sur Europe 1 jeudi matin Didier Guillaume, sénateur de la Drôme et président du groupe socialiste au Sénat

"Les jeux sont ouverts". "S’il y avait un loto politique, j’engagerai beaucoup d’observateurs politiques à mettre une pièce sur la gauche", avance-t-il. "La gauche, si elle est unie, si elle fait un vrai travail sur le terrain", peut endiguer le reflex de la vague bleue. "Rien n’est automatique. Personne ne peut dire quelle majorité il y aura au Sénat en septembre, personne ! Les jeux sont ouverts. La droite, grâce aux municipales, a pris une petite avance, mais nous pouvons très bien, département par département, avancer nos arguments pour dire qu’il faut que le Sénat reste à gauche."