Guerre au FN : Sarkozy hésite entre rire ou larmes

  • A
  • A
Guerre au FN : Sarkozy hésite entre rire ou larmes
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

DRAME FAMILIAL - Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a réagi à la brouille spectaculaire qui frappe le clan Le Pen depuis quelques jours. 

Nicolas Sarkozy a réagi pour la première fois à l'affrontement au Front national entre Marine Le Pen et son père. Jeudi soir lors d'une réunion publique à Gouvieux (Oise), le président de l'UMP a affirmé qu'"on se sent humiliés d'assister à un tel spectacle".

Des rires ou des larmes ? "Ce drame familial, on ne sait pas si on doit en pleurer de rire ou si on doit en pleurer de tristesse", a expliqué le patron de l'UMP devant 1.500 sympathisants UMP. Il a réaffirmé que son parti ne passerait "jamais d'accord" avec le FN, ni au plan local, ni au plan national.

"Il est temps que la République impose une règle à tous". Nicolas Sarkozy a mis en garde contre les risques de voir disparaître la République d'ici "dix ans" si on accepte de faire des "exceptions" à ses règles, notamment vestimentaires pour les femmes ou alimentaires dans les cantines scolaires. "Il est temps que la République impose une règle à tous. Il n'y a pas de communautés mais une communauté nationale" en France, a-t-il martelé.

Quelques critiques pour Hollande. Il a de nouveau abondamment critiqué le président François Hollande, dénonçant "les mensonges" de ce "donneur de leçons". Le candidat Hollande avait dit que le chômage baisserait mais "partout il baisse", sauf en France où "il augmente". "J'ai dû rater un épisode de la série 'Moi-Je' du héros normal", a-t-il ironisé, en allusion à l'anaphore de François Hollande lors du débat télévisé entre les deux tours de la présidentielle en 2012.

>> LIRE AUSSI - Marine Le Pen suggère à son père d'arrêter la politique

>> LIRE AUSSI - FN : la rupture, un scénario idéal pour Marine Le Pen ?

>> LIRE AUSSI - Jean-Marie Le Pen est-il toujours un poids lourd du FN ?