Guéant : "une hausse limitée des tarifs EDF"

  • A
  • A
Guéant : "une hausse limitée des tarifs EDF"
Partagez sur :

Le secrétaire général de l'Elysée a confirmé qu'une hausse était à l'étude mais qu’elle serait minime.

Invité du "Grand rendez-vous" Europe 1/Le Parisien, Claude Guéant a enfoncé le clou sur la polémique naissante crée par Pierre Gadonneix au sujet de la hausse des tarifs d’électricité.

"J’ai trouvé regrettable que le président d’EDF inquiète les Français avec une perspective de hausse dont il sait très bien que le gouvernement (qui est celui qui fixe les tarifs) ne le suivra pas" ,a souligné le secrétaire général de l’Elysée.

"S’il y a augmentation, elle sera extrêmement limitée" ,a prévenu le plus proche conseiller du président. Ce sera beaucoup moins que 4% par an, la hausse réclamée par le PDG d’EDF pour que l’entreprise ne réduise pas ses investissements.

Le gouvernement n'a guère apprécié que Pierre Gadonneix évoque une hausse tarifaire sans le consulter auparavant. D'autant que, si EDF a été introduit en Bourse en 2005, l 'Etat détient encore près de 85% de son capital et garde le pouvoir de fixer le prix de l'électricité.

"Quand on veut les étoiles, on demande la lune", avait commenté, ironique, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, peu après la publication des propos de Pierre Gadonneix dans une interview à ParisMatch.com le 8 juillet.

EDF a récemment lancé un emprunt obligataire auprès des particuliers. Le montant collecté par cet emprunt atteint 3,2 milliards. Par ailleurs, les investissements à l'international d’EDF sont loin de faire l'unanimité, notamment le coût de l'acquisition de British Energy et le projet de rachat de la moitié des actifs nucléaires de l'américain Constellation pour un montant total d'environ 17 milliards d'euros.