Guéant : un virement suspect de Jordanie

  • A
  • A
Guéant : un virement suspect de Jordanie
@ MAXPPP
Partagez sur :

D'après L'Express, l'ancien ministre aurait reçu 25.000 euros, une somme "à l'origine inexpliquée".

14.05-Claude-Guéant

D'après L'Express, l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant aurait reçu un virement de 25.000 euros, versés depuis la Jordanie. Des perquisitions ont été effectuées le 27 février au domicile et au cabinet d'avocats de l'ex-ministre. "Les trouvailles des policiers et des juges ont été nombreuses et intrigantes", assure l'hebdomadaire sur son site.

Le matin, au cabinet de Claude Guéant, les enquêteurs auraient découvert "des indices en liaison avec une autre enquête explosive portant sur un éventuel financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007, par la Libye du colonel Kadhafi", dont "deux notes manuscrites à en-tête du ministère de l'Intérieur" qui "évoquent des relations régulières entre Claude Guéant et plusieurs personnes connues du régime libyen:  les hommes d'affaires Zyad Takieddine - avec lequel il est fait mention d'un dîner -, Alexandre Djouhri et l'avocat Robert Bourgi".

S'ensuivent deux autres perquisitions l'après-midi, également au domicile de l'ancien ministre. En plus du virement de 500.000 euros en provenance de Malaisie, révélé par Le Canard Enchaîné, que Claude Guéant justifie par la vente de deux tableaux, les enquêteurs auraient découvert selon L'Express "une somme de 25.000 euros versée depuis la Jordanie, à l'origine inexpliquée" et "des factures payées en liquide à partir de 2002". De plus, "l'examen du portable de Claude Guéant permet la découverte de numéros répertoriés en lien direct avec la Libye".

>> LIRE AUSSI : Guéant : nouveau tableau, nouvelle polémique