Guéant tacle Hollande sur le triple A

  • A
  • A
Guéant tacle Hollande sur le triple A
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Info E1 - Il estime que les propos du candidat PS vont faciliter la dégradation de la note.

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, fustige François Hollande qui a estimé vendredi que les marchés financiers avaient déjà anticipé une dégradation du triple A français.

Des propos "qui vont à l'encontre de l'intérêt de la France", a jugé samedi Claude Guéant à l'antenne d'Europe 1. "Monsieur Hollande nous dit que les marchés anticipent déjà la dégradation de la dette. Cela signifie qu'il se résout à cette dégradation de la dette", s'est indigné le ministre.

Hollande "facilite cette dégradation"

Il reproche également au candidat socialiste pour l'élection présidentielle de ne pas appuyer le gouvernement lorsqu'il soumet au Parlement des mesures d'austérité. "Ni lui ni le Parti socialiste ne votent aucun des plans de redressement", a souligné Claude Guéant.

"Qu'un responsable de son niveau se résolve à une dégradation de la dette, forcément, ça facilite cette dégradation parce que les marchés sont sensibles à la prise de position des responsables politiques", a estimé le ministre.

La gaffe de S&P

La note française, la meilleure possible, permet à l'Etat d'emprunter à bon marché auprès des investisseurs internationaux, en ayant des taux d'intérêt supportables (de l'ordre de 3,4% sur 10 ans aujourd'hui).

Claude Guéant a ainsi rappelé que la dégradation de la note française entraînerait une augmentation du coût du crédit pour l'Etat, les collectivités et les ménages français.

La déclaration de François Hollande faisait suite à ce qui apparait comme avoir été une erreur technique de l'agence Standard & Poor's, qui pendant quelques heures, vendredi matin, a fait disparaître le triple A de la France. L'analyste Jacques Attali avait alors également jugé que, dans les faits, la France avait déjà perdu son triple A.