"Gros comme un hippopotame dans une mare asséchée !"

  • A
  • A
"Gros comme un hippopotame dans une mare asséchée !"
Partagez sur :

Débat sur l'identité nationale, réactions sur le référendum anti-minaret en Suisse, voici les phrases de la semaine.

Gros comme une maison. Le débat sur l'identité nationale à "quelques encablures des régionales, c'est gros comme un hippopotame dans une mare asséchée !" De François Baroin, député UMP de l'Aube.

Niveau pilier de bar. "La question de l'identité, ça ne peut pas être une réflexion de comptoir". De l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin critiquant "le manque de rigueur intellectuelle" dans le débat sur l'identité nationale.

Œil pour œil. "La plus formidable des ripostes (...) serait que les plus riches des pays musulmans retirent leur argent des banques suisses". Du député européen Daniel Cohn-Bendit après le référendum anti-minarets en Suisse.

Effet boule de neige. "La provocation risque d'appeler d'autres provocations, l'outrage d'attiser l'extrémisme". De la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey après le référendum anti-minarets en Suisse.

Les Gripsous. "C'est la reconstitution de privilèges pour une espèce d'aristocratie financière, ce qu'on appelle la ploutocratie, les privilèges par l'argent". D’Arnaud Montebourg, député PS, à propos de la rémunération réclamée par Henri Proglio, nouveau patron d'EDF.

Jeu de main. "Greenpeace fait partie de la vie. C’est comme la main de Thierry Henry". Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé Vert, à propos du coup de force de Greenpeace à l'Assemblée nationale.

Seul au monde. "Le PS m'a pris en otage en adoptant un comportement incompréhensible". Du député PS de l'Essonne Julien Dray, écarté des listes socialistes aux régionales en raison de ses démêlés judiciaires.

La maison brûle. La guerre en Afghanistan "c'est une cabane de bois en feu, mais elle se trouve à côté d'une usine de dynamite." De Gary Ackerman, un membre démocrate de la chambre des représentants.