Griveaux : l'exécutif va maintenir un "rythme dense" de réformes

  • A
  • A
Griveaux : l'exécutif va maintenir un "rythme dense" de réformes
@ Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :

Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a assuré que le couple exécutif "assume" le rythme des réformes. 

Le couple exécutif entend poursuivre son train de réformes au même rythme "dense", a prévenu mercredi le porte-parole du gouvernement, deux jours après la présentation de la réforme de la SNCF et avant le "big bang" de la formation professionnelle promis pour la semaine prochaine. "A ceux qui souhaiteraient que le rythme se ralentisse ou trouvent que trop de choses se lancent en même temps : le rythme est dense, il est parfaitement assumé par le président et l'ensemble du gouvernement sous l'autorité du Premier ministre", a dit Benjamin Griveaux à l'issue du conseil des ministres.

"Un agenda de modernisation du pays." "C'est un agenda de modernisation du pays, d'émancipation et de responsabilisation, ce ne sont pas des réformes à la petite semaine, des ajustements du modèle que nous avons pu connaître dans les décennies passées mais bien des transformations profondes", a-t-il ajouté. "Ce qui souvent peut sembler impossible en réalité ne l'est pas, le rythme est donc maintenu, il sera donc dense, sérieux et responsable", a-t-il déclaré.

Dans le détail, un projet de loi portant sur la question des violences faites aux femmes sera présenté le 21 mars, suivi par le projet de loi Logement le 4 avril, le projet de loi sur la Justice le 11 avril puis le projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) le 18 avril. Cette vague sera suivie "les semaines suivantes" par la question de la révision constitutionnelle, a poursuivi Benjamin Griveaux, précisant que les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, François de Rugy et Gérard Larcher, seraient reçus dès la semaine prochaine par le Premier ministre Edouard Philippe.