Grèce : Valls propose un débat mercredi à l'Assemblée nationale

  • A
  • A
Grèce : Valls propose un débat mercredi à l'Assemblée nationale
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre s'est dit favorable à la tenue d'un débat, sans vote, sur la situation grecque.

L'exécutif a décidé de consulter les parlementaires sur la question grecque. Lundi, au lendemain du "non" grec au référendum, Pierre Lequillier, secrétaire national des Républicains, à l'Europe, regrettait qu'il n'y ait eu "aucun débat à l'Assemblée" sur la Grèce. Mardi, Manuel Valls l'a contenté en annonçant lsur RTL a tenue, mercredi, d'une discussion au sein de l'hémicycle.

"Le gouvernement est prêt pour un débat avec les députés". Après consultation du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, "nous proposons qu'il puisse y avoir - c'est à l'Assemblée nationale de l'organiser - un débat, si possible dès demain (mercredi, Ndlr), avec l'ensemble des parlementaires, après le Conseil européen (de mardi soir), pour faire un point sur la situation. Le gouvernement est prêt pour un débat avec les députés", a assuré le Premier ministre sur RTL.

"Aujourd'hui, il n'y a pas besoin d'avoir un vote". En revanche, le débat se fera sans vote : "aujourd'hui, il n'y a pas besoin d'avoir un vote. Un vote sur quoi ? Non". Ce débat portera, a-t-il enchaîné, "sur la situation du moment, sur la position bien sûr de la France. Parce que je crois que, dans ce moment-là, il faut informer les parlementaires et à travers eux (...) les Français. Il faut faire preuve de responsabilité et aussi d'unité et de rassemblement".