Gouvernement : un petit dej’ et ça repart

  • A
  • A
Gouvernement : un petit dej’ et ça repart
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le premier conseil des ministres avait lieu jeudi. Ayrault a détaillé la feuille de route.

IP3JMUG130103010(1)

Le rendez-vous. Comme le veut la tradition, les membres du gouvernement se sont retrouvés jeudi matin pour prendre le petit-déjeuner de début d'année, offert par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui les a accueillis individuellement sur le perron de la Place Beauvau. "C’est une atmosphère qui est sympathique", s’était souvenu Brice Hortefeux, un de ses prédécesseurs, un peu plus tôt dans la matinée, sur Europe 1.

Une bousculade elle aussi traditionnelle. Après avoir partagé café, thé, chocolat, cakes et viennoiseries, tous les ministres ont pris le chemin du palais de l’Elysée, à pied, sous l’œil de dizaines de caméras et photographes, pour se rendre au premier conseil des ministres de l’année. Après avoir joué des coudes pour se frayer un chemin, ils sont entrés en ordre dispersé dans la cour de l'Elysée où, Nouvel an oblige, ils ont été accueillis par la musique de la Garde républicaine. Et après cette réunion, ils répondront tous à l’invitation à déjeuner du chef de l’Etat.

Sans-titre-9

L’exécutif fixe le cap. Après que François Hollande a présenté ses vœux au gouvernement, le Premier ministre, lui, a présenté la feuille de route des six mois à venir. Avant d’en faire la publicité dans la cour de l’Elysée auprès des journalistes. Sur le fond, pas de surprise. "La première priorité, c'est de créer les conditions de la croissance, de la création d'emplois, de la lutte contre le chômage avec l'objectif de renverser cette courbe du chômage qui monte depuis près de deux ans à la fin de l'année 2013", a martelé le Premier ministre. "Tous les efforts seront entrepris, tous les ministres seront concentrés sur cet objectif principal."

>> A LIRE AUSSI : François Hollande a "confiance" pour 2013

Et demain ? François Hollande l’a redit pendant ses vœux à la nation : la priorité absolue de l’année 2013 sera la question de l’emploi afin "d’inverser la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année". Dès vendredi auront donc lieu deux séminaires gouvernementaux sur la situation économique et l’emploi à l’Elysée, en attendant le 10 janvier prochain et la 10 ème séance de négociation entre les patrons et les syndicats.