Gouvernement: l'Outre-mer à l'honneur

  • A
  • A
Gouvernement: l'Outre-mer à l'honneur
Partagez sur :

Trois personnalités ont été nommées à des postes de ministres. Une première.

C'est un fait sans précédent dans l'histoire de la Vème République. Mercredi, trois personnalités ultra-marines ont fait leur entrée au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Christiane Taubira à la Justice, Victorin Lurel à l'Outre-mer et George Pau-Langevin à la Réussite éducative.

"Un symbole fort"

Jusque-là, les gouvernements se contentaient en général de présenter une figure de l'outre-mer, voire aucune. "C'est un symbole fort dans la mesure où ça ne s'est jamais produit", confirme à Europe1.fr William Kromwel, le chef du service politique de la chaîne de télévision France Ô.

"Il faut remonter à 1986 pour trouver deux personnalités de l'outre-mer – Gaston Flosse et Lucette Michaux-Chevry- réunies dans un même gouvernement", rappelle le journaliste.

Sans compter qu'à l'époque, les deux sont secrétaires d'Etat et non ministres, à la différence de leurs titres d'aujourd'hui. Ce n'est d'ailleurs qu'en 2009, avec Marie-Luce Penchard, que l'Outre-mer a son ministre délégué et plus seulement un secrétaire d'Etat.

Des nominations "surprise"

Du côté des spécialistes, on ne s'attendait pas à de telles nominations. Les crises sociales qui agitent les territoires d'outre-mer n'y sont sans doute pas étrangères, de même que le vote massif des habitants en faveur du candidat Hollande.

"Les noms de Taubira et de Lurel circulaient depuis Sarkozy comme ministrables potentiels", rappelle aussi William Kromwel. Femme, membre du PRG, issue de la diversité…  la députée de Guyane cumulait en particulier les atouts pour entrer dans le nouveau gouvernement socialiste. Sa nomination à un ministère régalien est toutefois une surprise.

"Dépasser leur condition d'ultra-marins"

Celle de George Pau-Langevin en est une plus grande encore. Nul ne pariait sur l'arrivée au gouvernement de cette députée du XXème arrondissement de Paris.

Quant à Victorin Lurel, réputé proche de François Hollande, sa nomination était plus prévisible. Mais le fait qu'il devienne ministre de plein exercice est un signe fort. "Ce sont tous les trois des politiques qui, au-delà de leur seule condition d'ultra-marins, peuvent se lancer dans des dossiers qui dépassent l'Outre-mer", résume William Kromwel.