Gironde : la salle devant accueillir Emmanuel Macron jeudi soir vandalisée

  • A
  • A
Gironde : la salle devant accueillir Emmanuel Macron jeudi soir vandalisée
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

De nombreuses vitres constituant la façade de la salle ont été brisées et des tags anti-Macron ont été inscrits sur les murs.

La salle de la Médoquine, qui doit accueillir jeudi soir à Talence (Gironde), près de Bordeaux, une réunion publique d'Emmanuel Macron, a été vandalisée durant la nuit mais la tenue du meeting du candidat d'En Marche ! ne devrait pas être remise en cause, a-t-on appris de sources concordantes.

"Macron, fallait pas l'inviter". Les faits ont été commis dans la nuit de mercredi à jeudi vers 3h30 et une enquête a été ouverte contre X pour dégradations volontaires et confiée au service de la sûreté judiciaire de Bordeaux, spécialisé dans la dégradation des biens, a indiqué la police, confirmant une information du quotidien Sud Ouest

De nombreuses vitres constituant la façade de cette salle de spectacles, un bâtiment moderne pouvant accueillir jusqu'à 3.000 personnes, ont été brisées. Et plusieurs inscriptions à la peinture bleue visant explicitement Emmanuel Macron ont été découvertes sur les murs de La Médoquine : "Macron, fallait pas l'inviter", "#Révolution en marche" ou encore "Soyons ingouvernables".

"Macron, piège à c…". Selon Sud Ouest, des tracts ont également été déposés dans des boîtes aux lettres voisines de la salle de spectacle, proclamant "Emmanuel Macron, piège à c…" avec un fac similé d'un billet de 500 euros portant l'effigie du candidat à la présidentielle.

La réunion devrait être maintenue. Jeudi, une porte-parole d'Emmanuel Macron a indiqué que les dégradations ne semblaient pas de nature à remettre en cause la tenue de la réunion publique à La Médoquine, prévue à partir de 19h. Une commission de sécurité doit toutefois examiner les locaux dans la matinée pour le confirmer, a-t-elle souligné.